Accueil / Écrits libres / Discutez avec les non-musulmans de la meilleure façon : « Nulle contrainte en Islam ! »
Discutez avec les non-musulmans de la meilleure façon : « Nulle contrainte en Islam ! » - Katibin.fr

Discutez avec les non-musulmans de la meilleure façon : « Nulle contrainte en Islam ! »

Depuis ces derniers mois, en France et dans de nombreux autres pays (musulmans notamment) les attentats se perpétuent, faisant systématiquement de nombreux morts et blessés. Evidemment, après chaque acte de barbarie revendiqué par « l’Etat Islamique », la communauté musulmane paie le prix de l’ignorance d’une certaine partie de la population, alors qu’elle-même fait partie des victimes. Et pourtant…

Nulle contrainte en Islam !

L’Islam n’a jamais appelé au meurtre d’innocents, peu importe leurs croyances et leur confession. Dans la vidéo ci-dessous, Ahmed Deedat (qu’Allah lui fasse miséricorde) explique de quelle manière l’Islam n’incite en rien à la violence envers les non-musulmans en apportant des exemples concrets :

« En Egypte, les musulmans ont dirigé le pays durant 1 400 ans (…) et cependant aujourd’hui, vous pouvez honorer plus de 10 millions de chrétiens coptes en Egypte. S’il y avait eu une contrainte de n’importe quelle sorte, pas un seul chrétien ne serait resté dans ce pays. »

La peur -de l’inconnu- peut mener à la violence

A la fin de la vidéo, il termine son discours en invitant à « utiliser l’épée de l’intellect », de la raison. Nous savons tous que l’Homme a peur de l’inconnu et ce, pour de nombreuses raisons. Il est rapporté par certains psychologues que l’être humain a peur de l’inconnu parce qu’il ne connait pas ses limites ou parce qu’il apporte un changement, l’inconnu est donc -naturellement- perçu comme une menace. Apporter des renseignements sur ce que l’on ne connaît pas permet donc de briser certaines de ces peurs.

C’est entre autre pour cela qu’il est important de partager, d’enseigner, de discuter, d’échanger sur les réels principes de notre religion afin que ceux qui ne la connaissent pas puissent se faire une idée plus juste (et positive) de celle-ci, les incitant par la suite à en savoir davantage. Dès lors, il sera possible de commencer à éliminer certains préjugés et clichés que l’on colle malheureusement aujourd’hui à notre si belle religion. Laissons donc le bénéfice du doute entre l’ignorance et la mauvaise foi dont font parfois preuve certains de nos interlocuteurs, et discutons avec eux de la meilleure façon tel que nous l’ordonne notre Seigneur.

« Par la sagesse et la bonne exhortation appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon. » {Sourate 16/ Verset 125}

3 plusieurs commentaires

  1. Jenecomprendspas

    Bravo pour cet article et ce message de paix
    Mais il faut aller plus loin car il faut empêcher les prochains attentats possible : toutes les paroles ou actes préconisant la violence doivent être exclus des mosquées des prêches et de tout enseignement religieux
    Je crois que les musulmans français commencent à se rendre compte de leur responsabilité dans ce domaine
    Même si les signaux de radicalisation et de violence potentielle sont souvent cachés ou peu visibles
    Merci de votre chronique

  2. L’article offre un peu d’espoir, cependant :

    « En Egypte, les musulmans ont dirigé le pays durant 1 400 ans (…) et cependant aujourd’hui, vous pouvez honorer plus de 10 millions de chrétiens coptes en Egypte. S’il y avait eu une contrainte de n’importe quelle sorte, pas un seul chrétien ne serait resté dans ce pays. »

    Prouvez donc que « s’il y avait eu une contrainte de n’importe quelle sorte, pas un seul chrétien ne serait resté dans ce pays ». Cette affirmation est fallacieuse. Une discrimination peu s’exercer pendant des centaines d’années sans anéantir la population discriminée.

    L’esclavage des noirs aux États Unis a-t-elle causée l’extinction des populations noires d’Amérique du nord?

    Il serait bon de la part des journalistes d’exercer leur esprit critique sur les citations qu’ils empruntent et les contenus qu’ils partagent.

    Former leur esprit logique à travers la zététique. Regardez la chaîne « Hygiène Mentale »

    Il serait aussi bon que les musulmans arrêtent de stigmatiser l’ignorance des autres, comme s’ils étaient eux-même tout-savant.

  3. Se radicaliser, c’est revenir à la racine (du latin radix) de l’ islam et appliquer les sourates fulminantes médinoises abolissant les sourates et versets mecquois, l’ avez vous oublié ?
    Takfir !!!

Répondre à Jules RANDOLPH Annuler la réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*