Accueil / Actualités / Libye : la France accusée de violation du territoire

Libye : la France accusée de violation du territoire

Le gouvernement libyen a accusé la France de violer le territoire national après l’annonce de la mort de trois soldats français en Libye. Des manifestations de protestation ont eu lieu dans plusieurs villes du pays.

Une opération non officielle

Ce mercredi, la France a annoncé la mort de trois soldats français en Libye dans un accident d’hélicoptère, pris pour cibles par des islamistes. Le gouvernement libyen a alors accusé la France d’avoir violé le territoire national, étant donné que l’opération a été lancée sans qu’il en soit informé. En réaction, des centaines de personnes ont manifesté mercredi dans plusieurs villes de Libye pour protester contre la présence militaire française.

Paris se justifie

L’échec de cette mission et le décès des soldats a obligé François Hollande à reconnaître pour la première fois la présence de soldats français sur ce territoire. Il justifie ces opérations de renseignement par « l’instabilité dangereuse » de ce pays qui n’est qu’à « quelques centaines de kilomètres seulement des côtes européennes » : les luttes de pouvoir et les violences ont favorisé la montée en puissance des djihadistes de l’Etat islamique, ce qui constitue une menace.

Une fois de plus, notre gouvernement se permet d’agir au dessus des lois dans le cadre de sa lutte contre « l’Etat islamique », tout cela, bien entendu, pour protéger ses citoyens. Merci François Hollande, grâce à vous, nous ne nous sommes jamais sentis autant en sécurité.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*