Accueil / Écrits libres / Al Razi, l’un des fondateurs de la médecine expérimentale

Al Razi, l’un des fondateurs de la médecine expérimentale

Connu pour être l’un des premiers épidémiologistes de l’Histoire, Al Razi est jusqu’à ce jour considéré comme le plus grand médecin de toute l’école arabe du Xème siècle.

Nom complet : Abu Bakr Mohammad Ibn Zakariya al-Razi

Date de naissance – décès : 865 – 935

Inventions : Il est considéré à ce jour comme étant l’un des pionniers en matière de médecine expérimentale mais aussi l’un des premiers épidémiologistes de l’Histoire.

Domaines de connaissance : Médecin, alchimiste, philosophe, enseignant et clinicien. Fortement doué en médecine, il dirigea l’hôpital de Rayy en Iran puis un hôpital situé à Bagdad vers 918. Il aurait d’ailleurs été « le plus grand médecin de toute l’école arabe du Xème siècle »

Œuvres : Parmi ses principaux ouvrages on peut noter le « Continens Liber », appelé Al Hawi, qui fut une encyclopédie médicale à laquelle Al Razi se consacra durant de nombreuses années et traduit au XIIIe siècle en latin. Son livre « Kitab fi al-jadari wa-al-hasbah » traite lui de la scarlatine et de la variole. Son point de vue sur la rougeole a gardé, aujourd’hui encore, une forte influence. Dans son oeuvre « Kitab al-tibb al-ruhani » (la médecine spirituelle) il insiste sur l’influence de l’aspect psychologique sur la maladie.

Anecdotes : Il débuta ses études de médecine qu’à partir de la trentaine sous la direction d’al-Tabari. Ce qui fit de lui l’un des premiers épidémiologistes de l’Histoire, vient de la manière dont il plaçait les malades selon les types d’affections en vue de limiter les contagions.

2 plusieurs commentaires

  1. Pourquoi le spécifier?

    • Salam alaykoum, il s’agit d’un article relatant un fait historique, qui met en avant la biographie d’un des savants musulmans qui a eu une influence non négligeable sur la médecine expérimentale. Il demeure encore inconnu pour nombreux d’entre nous, bien que la médecine d’aujourd’hui continue de s’inspirer de ses découvertes et de ses oeuvres. La question à poser serait plutôt : pourquoi ne pas le spécifier ? 🙂

Répondre à Dhifallah Annuler la réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*