Accueil / Actualités / Pour Emmanuel Macron « la laïcité n’est pas un combat contre l’islam »
Pour Emmanuel Macron "la laïcité n’est pas un combat contre l’islam“

Pour Emmanuel Macron « la laïcité n’est pas un combat contre l’islam »

Tandis qu’Emmanuel Macron agace au sein même de son propre parti, avec son mouvement qu’il a appelé « En marche », il était en meeting à Paris. Et dans son discours il a eu une phrase : « la laïcité n’est pas un combat contre l’islam » .

Macron, changera-t-il d’opinion ?
Depuis la création de son mouvement « En marche », Emmanuel Macron montre de plus en plus ses désaccords avec le gouvernement duquel il est pourtant membre. Une situation qui fait notamment grincer des dents le Premier ministre Manuel Valls. Habituellement, les ministres restent dans le rang, à l’ombre du Président et du chef du gouvernement. Mais Emmanuel Macron ne semble pas l’entendre de cette oreille. Il s’est d’ailleurs exprimé sur la laïcité, véritable obsession et surtout très instrumentalisée au cours de ce mandat. Elle n’est pas en combat contre l’islam. Il a évoqué le port du voile à l’université indiquant « je ne crois pas qu’il faille inventer de nouveaux textes (…) pour aller chasser le voile à l’université, pour aller traquer ceux qui lors des sorties scolaires peuvent avoir des signes religieux. » Il faut préciser que le port du voile est une véritable obsession notamment pour Manuel Valls. Si cette déclaration d’Emmanuel Macron peut être positive aux yeux des Musulmans, il ne faut pas non plus crier victoire trop vite. Les politiques changent d’opinion comme ils changent de chemise…

Si Emmanuel Macron montre bien sa différence, on peut se demander ce qu’il fait encore au gouvernement alors que c’est d’économie dont il devrait s’occuper !

Un commentaire

  1. Ce que je ne comprends pas chez les politiques c’est leur couplet sur l’assimilation.
    L’assimilation à une culture c’est quoi.
    Si je me promène en sarouel est-ce que je suis un non assimilé.
    Est-ce que je le suis malgré tout.
    Si je fais des fautes d’orthographes est-ce que je suis un non assimilé. Ou bien ça ne compte pas.
    Si je mange du hallal est-ce que je suis un non assimilé.
    Ou bien peu importe.
    Je ne suis pas musulman. Mais je fais tout ça parfois.
    J’ai parfois l’impression d’un course à l’échalote mondiale à qui sera le plus identitaire.
    On cite un pays comme l’Iran qui impose de s’assimiler à sa culture et qui combat l’occidentalisation comme étant un pays imposant une contrainte mais chez nous on revendique d’assimiler à la culture française.
    Culture chrétienne disent les conservateurs. Ciotti. Mariani. Estrosi pour en citer quelques uns. Comme si etre catholique c’était avoir découvert le graal.
    A partir du moment ou l’on est français, que l’on parle le français, dès lors que l’on respecte les lois pour moi le reste ne regarde personne. Qu’il puisse s’agir des cultures française, perse ou péruvienne

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*