Accueil / Actualités / Etats-Unis : un Emirati pris pour un djihadiste est violemment interpellé.

Etats-Unis : un Emirati pris pour un djihadiste est violemment interpellé.

Un Émirati, à cause de sa tenue et du fait qu’il parle arabe, est victime d’une arrestation musclée, ce qui provoque l’indignation et la colère des Émirats arabes unis.

Un homme d’allure suspecte

Alors qu’il est à la réception de son hôtel situé à Cleveland dans l’Ohio, un homme d’affaires Émirati, portant l’habit traditionnel, a passé un appel en parlant arabe. L’une des réceptionnistes, croyant qu’il s’agissait d’un terroriste, a alors appelé la police en leur précisant qu’un homme venait sous ses yeux de « prêter allégeance à l’organisation terroriste Daech».

Une interpellation immédiate

La police dépêchée sur les lieux a procédé à une arrestation musclée, qui a été filmée par l’une de leurs caméras embarquées. Les agents l’ont ainsi visé avec leurs armes en lui ordonnant de s’allonger par terre. Ils l’ont ensuite menotté puis fouillé minutieusement et brutalement, le blessant au dos. L’homme d’affaires finit par perdre connaissance, pour se réveiller par la suite à l’hôpital où il a été transporté.

Les Émirats arabes unis consternés

Le  ministère émirati des Affaires étrangères a immédiatement réagi, exprimant sa plus profonde indignation au numéro deux de l’ambassade américaine Ethan Goldrich.
Ce dernier a aussitôt présenté des excuses et a promis d’obtenir des éclaircissements de la part des autorités de l’Ohio. La police de Cleveland s’est également excusée lors d’une réunion médiatisée en présence du maire de la ville, du chef de la police et de la victime. Suite à cet incident, le ministère des Affaires étrangères des Émirats arabes unis a conseillé à ses ressortissants d’éviter le port du vêtement traditionnel lors de leurs voyages en Occident.

Ce genre de fait divers qui aurait été choquant par le passé est devenu monnaie courante. Il y a quelques semaines déjà, un vol avait été suspendu parce qu’une passagère avait eu peur en entendant un homme parler arabe. Cette psychose est entretenue par les autorités qui poussent à la délation des moindres faits « suspects ». Les musulmans sont ainsi surveillés dans leurs moindres faits et gestes, et il suffi d’un appel pour se retrouver menotté et humilié par les forces de l’ordre. Pour éviter cela, comme le recommande le ministère émirati, il faudrait se fondre dans la masse, cacher ce qui fait la particularité de notre religion ou notre culture, bref, se montrer le plus occidentalisé possible. Accepter cette aliénation, serait-il vraiment suffisant pour enfin ne plus être stigmatisé comme « potentiellement dangereux» ?

2 plusieurs commentaires

  1. Voilà bien qui s’appelle une bourde magistrale … Mais c’est aussi le risque encouru par une politique hyper sécuritaire à tout crin. Je dois reconnaître que ce genre de fait divers me fait assez peur … !

  2. On sait pourtant tous que les terroristes sont en jean et baskets, qu’ils s’habillent comme tout le monde. A ma connaissance ils sont généralement habillé comme monsieur tout le monde.
    Ca démontre juste que les gens ont peur des Arabes.
    Que lorsqu’ils entendent parler arabe ou qu’ils distinguent une arabité, ils peuvent perdre pied.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*