Accueil / Actualités / Australie : explosion d’une bombe pendant la prière

Australie : explosion d’une bombe pendant la prière

Une bombe a explosé près d’une mosquée alors que les fidèles étaient en pleine prière.

Un acte islamophobe

Une bombe incendiaire a explosé mardi soir près d’une mosquée de l’ouest de l’Australie à l’heure de la prière de tarawih (prière surérogatoire du ramadan). A ce moment là une centaine de fidèles étaient dans la mosquée, et selon certaines sources, beaucoup auraient refusé de se laisser intimider et auraient continué leur prière malgré le danger.

Un bilan rassurant

D’après les premiers éléments, cette explosion n’a pas fait de blessés. Quatre véhicules ont été endommagés, dont un complètement détruit. « Un graffiti contre l’islam a été découvert sur un mur jouxtant l’établissement », a indiqué la police, ajoutant qu’il s’agit sans doute d’un acte criminel de haine. Un porte-parole de la police locale a affirmé que trois personnes avaient été aperçues en fuite après l’explosion. Une enquête est en cours.

 

Les actes islamophobes se font de plus en plus nombreux mais aussi de plus en plus violents. Cette fois-ci c’est une bombe qui a visé notre communauté, mais lorsque nous sommes les victimes, on ne parlera ni de terrorisme, ni d’attentat.

Un commentaire

  1. Lorsqu’au plus haut niveau de l’Etat ou dans des partis politiques legitimisés on assène que le foulard est un signe extrémiste, que ne pas manger de porc ne serait pas laique, que l’islam n’est pas compatible avec la République, ce n’est pas autre chose que de désigner les musulmans comme étant des ennemis et un danger pour la République.
    Le quidam est donc dans son bon droit. Il n’est pas terroriste. Il est apolitique. Il est contre le péril musulman juste.
    Politiques et médias, consciemment ou inconsciemment propage cette répulsion. Ce n’est donc pas un attentat pour eux. Tout juste un délit. Un laissé allé. Un fait inconvenant.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*