Accueil / Actualités / En Tunisie, l’état d’urgence est encore prolongé
En Tunisie, l'état d'urgence est encore prolongé

En Tunisie, l’état d’urgence est encore prolongé

Depuis le 24 novembre 2015, la Tunisie est sous état d’urgence décrété à la suite d’un attentat visant la garde présidentielle. Dernièrement, la gouvernance a justement décidé de le prolonger d’un mois, soit jusqu’au 21 juillet 2016.

Ni grèves, ni réunions, ni spectacles…

Ainsi, le président de la République, Béji Caïd Essebsi, après avoir consulté son Premier ministre et le président de l’Assemblée  des représentants du peuple, a déclaré que l’état d’urgence ne serait pas levé avant la fin juillet. En Tunisie, cette situation signifie que sont interdites les grèves et toutes les réunions pouvant causer un trouble à l’ordre public. Il est aussi question de garder fermés les salles de spectacles tout comme les lieux de ventes de boissons. Et les autorités peuvent aussi, si nécessaire, prendre le contrôle de la presse. Il faut préciser que l’état d’urgence avait été proclamé en novembre 2015 puis prolongé une première fois en mars dernier. A présent, il faudra attendre juillet pour savoir si la date de fin sera à nouveau repoussée.

Cette décision est prise en plein été, période propice à davantage de tourisme. Cependant l’attaque au musée du Bardo tout comme l’attentat sur une plage et un hôtel de Sousse ont influencé les touristes à bouder la Tunisie. Ce qui est bien dommage pour cette industrie qui fait vivre des milliers de Tunisiens !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*