Accueil / Actualités / Québec : une tête de porc retrouvée devant un lieu de culte musulman
Québec : une tête de porc retrouvée devant un lieu de culte musulman

Québec : une tête de porc retrouvée devant un lieu de culte musulman

La période du ramadan n’échappe malheureusement pas aux actes d’islamophobie. Dans la nuit du Samedi 18 au Dimanche 19 Juin, un acte ignoble s’est produit devant le centre culturel islamique de Québec situé dans la ville de Sainte-Foy.

Une blague de mauvais goût

Vers 2h30 du matin, un fidèle de la mosquée a fait une improbable découverte. En effet, devant la porte de l’établissement, se trouvait une tête de porc emballée, coiffée d’une note sur laquelle figurait « bonne appétit ». Une enquête de police a tout de suite été ouverte en vu de connaître l’auteur d’un tel acte.

L’incompréhension des fidèles de ce lieu de culte

Face à cet acte regrettable, nombreux sont ceux qui ne peuvent comprendre et qui se posent beaucoup de questions. Parmi eux, un homme se prénommant Mohammed prit la parole face au journal canadien Le Soleil et s’exclama : « en 2016, on ne devrait plus en être là. Malheureusement, il y a des personnes qui ne font pas de différence entre ce qu’ils voient à la télévision (actes terroristes) et les musulmans en général ». Il ajouta, d’ailleurs, « j’ai du mal à comprendre un geste comme ça. J’ai du mal à comprendre qu’on déteste quelqu’un parce qu’il est ce qu’il est. Si un jour j’ai une altercation avec un Québécois pur souche, je ne dirai pas que tous les Québécois sont comme ça. Chaque individu est unique ».

Un geste qui semble lié aux « événements dans l’actualité »

Mohamed, ne souhaitant pas communiquer son nom de famille estima que cet acte se déroule suite aux attentats d’Orlando. Il affirma que « souvent on peut trouver une corrélation entre les actes islamophobes et des événements dans l’actualité ». Pour Ali, une autre personne présente sur les lieux, « il ne faut pas accuser quelqu’un par l’acte d’une autre personne. La personne qui fait un acte très loin est responsable de ses actes et moi, je suis responsable des miens (…). Pourquoi on juge des gens pour les actes d’autres personnes ? »

Les bandes vidéo de l’établissement vont sans doute mettre la lumière sur l’identité du coupable. Au Québec, des actes islamophobes sont, heureusement, peu nombreux.

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*