Accueil / Actualités / La menace de l’Etat islamique : « Nous allons faire de l’Euro un cimetière »
La menace de l'Etat islamique : "Nous allons faire de l'Euro un cimetière"

La menace de l’Etat islamique : « Nous allons faire de l’Euro un cimetière »

A Magnanville, dans les Yvelines, Larossi Abballa, se revendiquant de l’Etat islamique, assassinait sauvagement deux policiers ce lundi 13 juin. Tué quelques heures plus tard par le Raid, il avait eu le temps de parler fièrement de ses macabres agissements sur Facebook. Dans ses déclarations, il y avait notamment cette menace : « Nous allons faire de l’Euro un cimetière ».

Faut-il s’inquiéter ?

Avec le climat actuel, les menaces de Larossi Abballa sur l’Euro 2016 sont à prendre très au sérieux. Les débordements liés aux supporteurs et accaparant davantage l’attention pourraient rendre service aux « soldats » fous de l’Etat islamique. Dans ses revendications sur Facebook – le compte portait le nom de Mohamed Ali et n’existe plus – l’assassin a appelé à ce que ses contacts commettent d’autres attaques contre des policiers, des journalistes, des personnalités publiques, des rappeurs… Des noms ont également été cités. Europe et Etats-Unis sont visés. Un spécialiste du « jihadisme », David Thomson, a pu visionner la vidéo en question décrivant Larossi Abballa comme calme et souriant, se filmant au domicile des victimes avec leur enfant de 3 ans à proximité, qui est sorti heureusement indemne mais très choqué.

Enfin, soyons logiques, si l’Etat islamique avait quelconque lien de près ou de loin avec l’islam, il respecterait ce mois de jeûne. Le Ramadan est l’un des cinq piliers de la religion musulmane et a une valeur inestimable. Ce que l’EI ne semble pas connaître tout comme il déteste son prochain, pourtant créature d’Allah, qu’il assassine avec sang froid et sans pitié.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*