Accueil / Actualités / L’Etat Islamique massacre 50 personnes à Orlando aux Etats-Unis
L'Etat Islamique massacre 50 personnes à Orlando aux Etats-Unis
Crédits: AFP/HANDOUT

L’Etat Islamique massacre 50 personnes à Orlando aux Etats-Unis

Dans la nuit de samedi à dimanche, un homme lourdement armé a attaqué une boîte de nuit à Orlando faisant plus de 50 morts et 53 blessés. Quelques heures après le massacre, l’Etat Islamique a revendiqué les faits et les enquêteurs ont révélé l’identité du tueur, Omar Mateen.

Omar Mateen, le « soldat du califat » 

Le coupable âgé de 29 ans est un citoyen américain d’origine afghane, Omar Mateen était considéré comme « violent », « mentalement instable » et « pas très religieux »  par son ancienne épouse, il a mené une attaque meurtrière dans une boîte de nuit d’Orlando très fréquentée par la communauté gay. Vers 2h du matin, Omar Mateen a pénétré dans le club avec une arme puissante, une arme de poing et un « dispositif suspect », la soirée s’est malheureusement terminée par un bain de sang, au moins 50 personnes sont mortes. Pendant l’assaut, un membre de la sécurité a tout de même tenté d’abattre le tireur avec son arme, finalement ce sont les hommes du SWAT qui sont parvenus à tuer le terroriste alors qu’il prenait plusieurs personnes en otages. L’Etat Islamique, à travers sa branche média Aamaq, a revendiqué la tuerie du « soldat du califat » , et selon la police du Massachussett Omar Mateen avait réellement prêté allégeance à Daech avant la mutinerie, dans le passé il avait déjà évoqué les frères Tsarnaïev (les auteurs de l’attentat du marathon de Boston) et était soupçonné proche de la mouvance islamo-violente.

Deuxième fois que l’Etat Islamique frappe     

Les Etats-Unis sont très présents dans la lutte contre l’Etat Islamique, ces dernières semaines ils ont procédé à de nombreuses offensives aériennes dans la libération de Fallujah, cet attentat intervient peu de temps après la défaite des terroristes dans la zone sud de la ville irakienne. C’est la deuxième attaque sur le territoire américain revendiquée par l’Etat Islamique, en mai 2015 dans le Texas, deux hommes avaient déjà tenté d’assassiner les participants d’un concours de caricature du Prophète Mohamed (Sallahla ahlayhi wa salam), le groupe extrémiste avait endossé la responsabilité de la tentative manquée, et hier à Orlando, Daech a conclu l’attaque par la publication d’un communiqué via Aamaq.

La tuerie d’Orlando est la fusillade la plus sanglante jamais vécue aux Etats-Unis, durant une allocution télévisée Barack Obama a ordonné que les drapeaux soient mis en berne sur tous les bâtiments fédéraux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*