Accueil / Actualités / Maroc : boycott des dattes israéliennes

Maroc : boycott des dattes israéliennes

A quelques jours du début du mois de ramadan, les dattes originaires d’Israël se retrouvent sur les étals malgré le boycott.

Un appel adressé aux commerçants

Chaque année à l’approche du ramadan, les dattes envahissent les commerces, autant dans les pays musulmans qu’en occident. Au Maroc, depuis quelques années, c’est l’occasion pour  l’association BDS (Boycott Désinvestissement Sanctions) de relancer sa campagne de boycott, pour inciter les commerçants marocains à ne plus importer les dattes d’Israël, malgré leur qualité concurrentielle.

Un boycott détourné

Cependant, cette même association annonce avoir récemment découvert la présence de dattes d’origine israélienne sur les étals marocains, étiquetées comme provenant d’Afrique du Sud. Une réaction des autorités est donc attendue, avec la demande déposée auprès de l’ONSSA (office nationale de sécurité sanitaire des produits alimentaires) de « retirer ces produits des marchés du Maroc, et de mettre en garde les citoyens, par tous les canaux existants ».

Le peuple palestinien ne cesse de souffrir, et pour le soutenir, le Maroc est l’un des rares pays à prendre à cœur le boycott d’Israël. Rappelons que le 26 mai dernier lors du championnat du monde de tennis handisport, la sélection marocaine avait refusé de jouer contre l’équipe israélienne. La France est loin de suivre ce mouvement, et en cette période de jeûne, les fameuses dattes israéliennes refont également surface dans nos commerces. Libre à chacun de les consommer, mais n’oublions pas que cet achat anodin contribue à l’hégémonie de son producteur et aux larmes du peuple qu’il oppresse.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*