Accueil / Actualités / 94 morts et 150 blessés à Bagdad
94 morts et 150 blessés à Bagdad
Crédit: Ahmed al-Rubaye/AFP

94 morts et 150 blessés à Bagdad

Trois attentats ont ravagé différentes zones de la capitale irakienne hier, le plus meurtrier est survenu à Sadr City dans la banlieue nord-est de Bagdad fortement peuplé de chiites, 64 personnes ont péri.

Attaque revendiquée par l’Etat Islamique

C’est près d’un salon de beauté située à quelques pas d’un marché de la ville qu’une voiture piégée a explosé dans la matinée de mercredi, le bilan: 64 morts, en majorité des femmes selon les témoins, rapporte RFI. Sadr City est reconnue pour être peuplée de plus deux millions de chiites, l’attaque était donc minutieusement ciblée. L’agence de presse Amak de l’Etat Islamique a revendiqué l’attaque, le groupe terroriste souhaitait éliminer plusieurs miliciens chiites présents dans les environs.

Les chiites toujours ciblés

Depuis plusieurs semaines, l’Etat Islamique multiplie ses attaques au coeur de la capitale irakienne, le 1er mai dernier deux voitures avaient explosé à Samawa où là aussi de nombreux chiites peuplaient la région, l’attaque avait fais 33 morts. Daech est entrain d’instaurer une forme de nettoyage religieux, les kamikazes du groupe visent particulièrement les chiites qu’ils ne les considèrent pas comme musulmans. De plus, plusieurs milices soutenues par l’Iran et Bachar Al-Assad maltraitent des musulmans sunnites dans le reste du pays, l’Etat Islamique voit ces attentats comme un talion à ces injustices, mais en profitent aussi pour éliminer les chiites qu’ils accusent d’apostasie et d’innovation religieuse. Il y a aussi un objectif assez simple dans les rangs de Daech, pour mieux asseoir sa domination le pays doit être « vider » de sa minorité chiite, car il faut taire toute rébellion.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*