Accueil / Actualités / Suite à sa suspension, l’enseignant Salah Lamrani continue à se battre
Suite à sa suspension, l'enseignant Salah Lamrani continue à se battre

Suite à sa suspension, l’enseignant Salah Lamrani continue à se battre

Nous vous en parlions en février dernier. Salah Lamrani, enseignant au collège Romain Roland, à Seine-Saint-Denis, a été suspendu de ses fonctions pour 4 mois, le 12 février dernier, pour des accusations non avérées.

Salah Lamrani ne lâche rien

Salah Lamrani tient un blog sur le site d’information indépendant Mediapart, dans lequel il manifeste notamment son désaccord contre « l’état policier et la politique militariste de la France ». Une liberté d’expression qui a alimenté une certaine psychose au lendemain des attentats : Salah Lamrani propagerait des idées pro-djihadistes à ses élèves.

Tenace, l’enseignant ne compte pas se taire face à cette injustice qui vise à ternir son image. Béquille en main et prospectus dénonçant les dérives de l’état d’urgence dans l’autre, Salah Lamrani livre son témoignage à la chaîne d’information Press Tv, devant le collège Romain Roland :

« Je suis en poste fixe dans cet établissement et, si besoin, je manifesterai devant l’école jusqu’au 1 juillet 2017. Je n’accepterai pas de mutation et j’irai en prison s’il le faut car si je suis professeur de français à l’intérieur de l’établissement, en dehors, j’enseigne la résistance à l’oppression, à l’humiliation et à l’injustice. »

A l’heure où un médecin bâcle volontairement la consultation d’un jeune patient car « elle ne veut pas de femmes voilées dans son cabinet », sans être sanctionnée pour autant, l’enseignant Salah Lamrani fait, lui, les frais des dérives de l’état d’urgence, basées sur de simples suppositions.

Pétition pour la réintégration de Salah Lamrani à son poste

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*