Accueil / Actualités / 1 000 000 de Palestiniens emprisonnés ou kidnappés par Israël depuis 1967 !
1 000 000 de Palestiniens emprisonnés ou kidnappés par Israël depuis 1967

1 000 000 de Palestiniens emprisonnés ou kidnappés par Israël depuis 1967 !

Ce samedi 17 avril, la commission des détenus Palestiniens et la société des prisonniers Palestiniens ont publié un rapport selon lequel plus d’un million de Palestiniens ont été emprisonnés ou kidnappés par Israël depuis 1967. Dans ce rapport accablant sont également évoquées les conditions de détention, pour la quasi-totalité illégales, mais aussi les tortures, les injustices, etc.

Aucun respect des droits de l’homme

Depuis qu’il a été imposé aux Palestiniens de céder une partie de leur terre pour faire place au peuple juif, le peuple subit, en plus de la colonisation toujours grandissante, des arrestations, des kidnappings au mépris du droit international et des droits de l’homme. Dans le rapport paru ce jour, il est précisé que la majorité de ces arrestations se font sans qu’aucunes charges ne soient retenues contre les personnes, elles sont arrêtées pour le simple fait d’être Palestiniennes. De plus, de nombreux enfants sont également victimes de ces abus de pouvoir. Depuis les années 2000, ce sont plus de 10 000 enfants qui ont été kidnappés ou emprisonnés. Une fois entre les mains des forces israéliennes, le rapport dévoile que 100% des personnes subissent une forme de torture. Violences physiques, psychologiques, humiliations, tout est bon pour faire souffrir un peu plus ceux qui n’ont déjà plus grand-chose. Pour exemple, une enfant de douze ans a été enfermée plusieurs mois et ses parents ont payé une amende de 8 000 shekels (environ 1800€) car des militaires, lors d’un contrôle, ont découvert un couteau dans son sac. Bien entendu, lorsque ces hommes, ces femmes et ces enfants sont détenus ils ne bénéficient pas d’un avocat et ne peuvent pas échanger avec leurs familles.

L’accès aux soins est également problématique. De nombreux détenus souffrent de maladies liées à leur détention et ne peuvent pas se soigner ou même rencontrer un médecin. En 2015 ce sont ainsi deux détenus qui sont morts des suites de leur maladie et de n’avoir reçu aucun traitement. Enfin, des journalistes et des personnalités politiques sont régulièrement la cible de ces arrestations et ces kidnappings.

C’est un rapport accablant qui est ainsi dressé mais qui, aux yeux de ceux qui s’intéressent à la situation de la Palestine, ne fait que compiler des faits connus de tous mais pour lequel Israël n’est même pas inquiété. A l’heure où l’Occident condamne à tort et à travers des pays pour leur non-respect des droits de l’homme, il apparaît clairement qu’Israël n’est pas concerné par ces droits et peut agir en toute impunité.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*