Accueil / Actualités / Discours de Mohammed VI au OCI concernant la montée de l’islamophobie : entre déception et espoir
Discours de Mohammed VI au OCI concernant la montée de l'islamophobie : entre déception et espoir

Discours de Mohammed VI au OCI concernant la montée de l’islamophobie : entre déception et espoir

Jeudi 14 Avril se tenait, à Istanbul, la 13ème Conférence Islamique (OCI) où pas moins de 57 Etats étaient représentés. A cette occasion le Roi du Maroc, Mohammed VI, par l’intermédiaire du ministre des Affaires Etrangères M. Salaheddine Mezouar, fait connaître son discours qui a fait sensation.

Un constat amer …

En effet, concernant les sociétés orientales, Mohammed VI a fait référence aux « crises concomitantes dans certains Etats de l’OCI, notamment la Syrie, le Yémen, l’Irak et la Libye (avec) une montée des démons du sectarisme et de la division et une recrudescence de l’extrémisme et du terrorisme ». 

Concernant les sociétés occidentales, le Roi du Maroc n’est également pas tendre et déplore « la montée, ces dernières décennies (….) de courants hostiles à l’islam et avec la culture de la peur, de la méfiance et de la haine à l’égard des minorités musulmanes ». Selon lui, il existe, dans ces pays, « une islamophobie grandissante et fort inquiétante ». 

Le constat est, donc, sans appel : le monde va mal et il le fait savoir.

Un discours plein d’espoir

Cette conférence vise à prôner « l’unité et la solidarité pour la justice et la paix ». De plus, Mohammed VI rappelle que la Oumma détient de réelles valeurs et un message de paix permettant, ainsi, le vivre ensemble. Il rappelle le fait qu’il est nécessaire de mettre en place de véritables stratégies en vue de lutter contre ces dérives s’étendant, désormais, à l’échelle internationale.

Pour se faire,  le souverain estime et affirme que« l’intensification de la coopération Sud-Sud, fondée sur la confiance, le réalisme et les intérêts mutuels (…) sont propres à développer l’échange (…) et renforcer la solidarité ». Rappelant également la nécessité de favoriser une paix durable entre la Palestine et Israël, le Roi du Maroc a, semble t-il dénoncer tout haut ce que nombreux sont à penser tout bas….

Reste à savoir si les dirigeants occidentaux prêteront l’oreille à cette prise de position et feront en sorte de désamorcer cette islamophobie galopante.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*