Accueil / Actualités / Accusé de torture, le patron de la DGST marocaine reçoit la Légion d’Honneur en France
Accusé de torture, le patron de la DGST marocaine reçoit la Légion d'Honneur en France

Accusé de torture, le patron de la DGST marocaine reçoit la Légion d’Honneur en France

La Légion d’Honneur est une haute distinction française devant être remise à des personnes exemplaires. La France compte décorer le patron de la DGST marocaine accusé de torture. Ce qui fait grincer des dents.

La brouille franco-marocaine

Il y a quelques mois, de vives tensions naissaient entre Paris et Rabat suite à une plainte. En effet l’association ACAT (Action des chrétiens pour l’abolition de la torture) mettait en cause Abdellatif Hammouchi aux commandes de la direction générale de la surveillance du territoire pour des faits présumés de torture. Cet épisode avait créé une crise diplomatique entre la France et le Maroc, suspendant la coopération judiciaire et impactant aussi sur la coopération sécuritaire. Les accusations concernent des actes commis sur des citoyens marocains. C’est Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, qui devrait décorer Abdellatif Hammouchi. Face à cette situation, on crie au scandale, à la honte voire même à « une façon de perdre son âme ». Il faut également rappeler que le boxeur Zakaria Moumni, champion de kickboxing marocain, a aussi déposé plainte après avoir été arrêté, torturé, puis emprisonné pendant 17 mois bénéficiant par la suite d’une grâce royale.

 

Après la distinction remise à un prince saoudien qui avait suscité les critiques, l’histoire se répète donc avec Abdellatif Hammouchi. Cependant étant donné le climat actuel avec la menace terroriste, le Maroc semble être un partenaire très important pour la France, comme la Belgique d’ailleurs. Est-ce donc un remerciement ?

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*