Accueil / Actualités / « Nuit Debout » : le mouvement des Indignés s’étend à toute la France
"Nuit Debout" : le mouvement des Indignés s'étend à toute la France

« Nuit Debout » : le mouvement des Indignés s’étend à toute la France

Depuis le 31 mars, des centaines de personnes passent leurs nuits sur la place de la République à Paris. Ces « Indignés » dénoncent notamment la loi El Khomri et commencent à mettre en place un mouvement à l’image des « Indignados » d’Espagne. Au cinquième jour, d’autres villes emboîtent le pas.

Contestation économique, démocratique et sociale

C’est à la suite d’une manifestation à Paris que les participants ont décidé de rester sur la place de la République. Evidemment la contestation de la loi Travail est l’une des revendications mais ce sont aussi les inégalités, la précarité qui sont dénoncées. Ainsi ce mouvement pourrait bien durer dans le temps car il représente un ras-le-bol de la société civile. L’indignation est aussi bien économique, démocratique que sociale. Les « Indignés » s’installent place de la République et des débats sur les règles démocratiques s’enchaînent avec un temps de parole pour chacun. Un véritable petit village se met en place avec des distributions de nourriture mais aussi une infirmerie. Au milieu de tous, un économiste et philosophe, Frédéric Lordon, a pris la parole disant notamment « il est possible que l’on soit en train de faire quelque chose. Le pouvoir tolère nos luttes lorsqu’elles sont locales, sectorielles, dispersées et revendicatives. Pas de bol pour lui, aujourd’hui nous changeons les règles du jeu. »

Sur Twitter, le hashtag #NuitDebout permet de suivre la situation et de mesurer l’ampleur du mouvement à travers la France. Evidemment, nous pouvons nous interroger sur les réponses qui seront données aux manifestants partout en France. Que fera donc François Hollande face à « Nuit Debout » ?

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*