Accueil / Actualités / Des hôtesses d’Air France refusent de porter le voile en Iran
Des hôtesses d'Air France refusent de porter le voile en Iran
Crédits: France24.com

Des hôtesses d’Air France refusent de porter le voile en Iran

Nouvelle polémique liée au voile. Après Laurence Rossignol et Elisabeth Batinder, c’est au tour des hôtesses d’Air France de faire couler de l’encre sur le tissu islamique. Inexistante depuis 2008 suites aux sanctions de l’ONU, la liaison Paris-Téhéran sera reprogrammer dans un peu plus de deux semaines, mais certaines femmes ont refusé de vêtir le voile une fois arrivées en Iran, pourtant il y est obligatoire.

« Impact sur la rémunération et sur le dossier professionnel » en cas de refus

Une polémique tirée par les cheveux, autant vite la couvrir avec un voile… Depuis la réouverture de la ligne Paris-Téhéran qui prendra effet le mardi 17 avril, la direction d’Air France a partagé une note interne dans laquelle elle obligeait le personnel féminin à « porter un pantalon durant le vol, une veste ample, et un foulard recouvrant les cheveux à la sortie de l’avion. » Seulement, la même source a expliqué à l’AFP que cette mesure s’établirait aussi à l’extérieur de l’hôtel où résideront les employés. Au courant depuis des mois, les syndicats ont d’abord prôné un refus d’assurer la liaison, puis face à la fermeté de la direction, ils se sont rétractés sur l’idée d’un volontariat de porter ou non le voile, s’opposer à « l’injonction » pourrait avoir « un impact sur la rémunération et sur le dossier professionnel » des hôtesses. Air France ne compte pas changer d’avis de si tôt, interrogée par l’AFP, elle a estimé que ses équipages « étaient tenus, comme tous les visiteurs étrangers, de respecter les lois des pays dans lesquels ils se rendent. » En effet en Iran, le voile est un habit obligatoire pour la femme.

Toutes les compagnies concernées par le port du voile, ou presque…

Pourtant l’Iran n’est pas le seul pays concerné par cette règle, auparavant l’Arabie Saoudite exigeait aussi le port du foulard aux hôtesses de l’air lorsqu’elles étaient présentes dans le royaume. Avant les sanctions internationales infligées au pays, les salariés atterrissant en Iran devaient déjà se plier au port du voile, et cela ne suscitait pas autant de réactions de la part du personnel. Du côté des autres compagnies, Lufthansa et Alitalia sont elles aussi tenues de respecter le culte islamique, des voiles adaptés ont donc été fourni aux membres des équipages pour assurer les liaisons jusqu’à Téhéran. Cependant chez un syndicat d’Air France, une rumeur circulerait concernant des dérogations accordées à certaines compagnies aériennes, les autorités iraniennes auraient délivré des autorisations pour que les hôtesses puissent sortir sans tenues traditionnelles, mais pour le moment l’information n’est pas avérée… Voilà peut-être ce qui expliquerait cette « prise de tête ».

Pour le moment aucun appel à la grève n’a été émis, en espérant que ce faux débat « lève les voiles ».

    

3 plusieurs commentaires

  1. Dans ce cas IMPOSONS le costume traditionnel breton à toutes celles qui veulent se rendre en Bretagne ? Les femmes sont libres !

  2. Air France n’a qu’à recruter, à l’occasion, des hôtesses musulmanes qui se feront un plaisir d’assurer le vol Paris-Téhéran et Paris-Djeddah puisque ces dames rechignent, dans l’exercice de leurs fonctions à mettre le voile. Je reste persuadée que si on leur aurait demandé de mettre des mini-jupes ou mini-robes, leur accord en plus du sourire aurait été immédiat.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*