Accueil / Actualités / Le militaire franco-israélien qui a tiré à bout portant dans la tête d’un Palestinien : « un homicide involontaire » !
Le militaire franco-israélien qui a tiré à bout portant dans la tête d'un Palestinien : "un homicide involontaire" !

Le militaire franco-israélien qui a tiré à bout portant dans la tête d’un Palestinien : « un homicide involontaire » !

Le 24 mars, un militaire franco-israélien abat à Hébron, en Cisjordanie, un jeune Palestinien d’une balle tirée à bout portant en pleine tête en réponse à une agression au couteau sur un militaire israélien. Déjà blessée et au sol, l’action est une véritable exécution sur une personne qui ne représentait plus aucune menace. L’affaire se juge actuellement, et sans que cela ne choque personne, on parle « d’homicide involontaire ».

La France ne se positionne pas

Les actes de clémence se multiplient envers l’assassin, Benyamin Nétanyahou allant jusqu’à téléphoner au père du soldat afin de le soutenir moralement et lui indiquer qu’il comprend ce qu’il traverse. Le ministre de l’Education nationale a quant à lui affirmé qu’il serait ridicule de poursuivre ce soldat pour meurtre… Depuis vendredi, le procès est en train de basculer rapidement en faveur du militaire, actuellement simplement assigné à résidence dans sa base militaire. Plus grave encore, selon un sondage récent, 60% de la population d’Israël estime qu’il ne faut pas engager de poursuites contre ce militaire qui n’a fait que répondre à la multiplication des attaques de Palestiniens. En Palestine, du fait de sa double nationalité, on demande à la France de se positionner, comme cela est fait pour de nombreuses autres affaires. En revanche en France, c’est le silence total et les chances de voir les autorités se manifester pour juger le jeune homme sont proches du néant.

Avec l’avènement de la technologie, l’information circule de mieux en mieux et il devient difficile de cacher ce qui se passe réellement. On aurait pu croire que ceci amène à une justice plus « juste ». Il n’en est rien, face à l’évidence de la barbarie, les plus hautes autorités ignorent totalement les valeurs morales sur lesquelles elles sont fondées. Un Palestinien exécuté comme un animal atteint de la rage par un militaire, le tout filmé et diffusé au monde entier, c’est un homicide involontaire : « circulez, il y a rien à voir ».

2 plusieurs commentaires

  1. La pourriture à l’état pur . . .

    • De la sous merde c est meurtre le soldat a tire fierement sur un homme a terre blesse c un meurtre purement et simplement il doit etre juge la famille doit prendre un avocat

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*