Accueil / Actualités / Israël bloque la visite d’une ministre indonésienne en Palestine
Israël bloque la visite officielle d’une ministre indonésienne en Palestine
Crédits: rmol.co

Israël bloque la visite d’une ministre indonésienne en Palestine

Retno Marsudi, la Ministre des Affaires Etrangères d’Indonésie, était attendue en Cisjordanie occupée pour une visite officielle avec Mahmoud Abbas, mais le gouvernement israélien en a décidé autrement…

Israël bloque l’entrée en Cisjordanie

Dans un communiqué publié par le Ministre des Affaires Etrangères palestinien, la diplomatie du pays a dénoncé le comportement du gouvernement israélien: « Les autorités d’occupation israéliennes ont interdit ce matin l’entrée de la ministre Retno Marsudi et de sa délégation en Palestine. » La Ministre indonésienne devait se rendre à Ramallah puis rencontrer officiellement Mahmoud Abbas et son homologue palestinien Ryad al-Malki pour l’ouverture d’un consulat honoraire. Dans ce même communiqué, le Ministère ajoute que la visite sera finalement délocalisée à Amman en Jordanie. Retno Marsudi était déterminée à rejoindre la Palestine or un porte-parole de son ministère a affirmé qu’ « Israël n’a pas autorisé le vol en hélicoptère » de la Jordanie vers la Cisjordanie. Du côté de l’état hébreux, aucune déclaration n’a été faite, une source de l’AFP a annoncé que le ministère israélien des Affaires Etrangères avait refusé de commenter les faits.

Une réponse à l’appel au boycott des produits israëliens

Evidemment rien n’arrive au hasard, cette interdiction de visite en Palestine intervient suite à un refus de la Ministre indonésienne de rencontrer des officiels israéliens. La relation entre les deux pays n’a pratiquement jamais existé depuis la mort de Sukarno. Alors qu’ils ne partagent aucun lien diplomatique, Jakarta a accueilli la semaine dernière un sommet de l’Organisation de coopération islamique (OCI) au cours duquel 57 pays membres ont appelé au boycott des produits israéliens. L’état hébreux a donc agi en réponse à l’Indonésie, il faudra patienter pour voir les relations s’améliorer entre les deux pays.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*