Accueil / Actualités / Cisjordanie : Israël a détruit plus de 300 constructions palestiniennes en 2016 !
Cisjordanie : Israël a détruit plus de 300 constructions Palestiniennes en 2016 !

Cisjordanie : Israël a détruit plus de 300 constructions palestiniennes en 2016 !

Depuis plusieurs années, des fonds Européens permettent aux Palestiniens de construire des logements, car la plupart sont détruits par les différentes attaques d’Israël. Jugées comme illégales par l’Etat colonisateur, elles sont aussitôt détruites.

Destructions, explusions et pressions

En Cisjordanie, les Palestiniens essaient de construire plus qu’un logement, ils cherchent une zone de paix. La réponse d’Israël est violente, le gouvernement veut à tout prix récupérer ce territoire, et il l’a pour l’instant transformé en zone d’entrainement militaire afin de décourager ceux qui veulent s’y implanter. Même les écoles sont détruites afin de s’assurer du départ le plus rapide possible des Palestiniens. Les destructions se sont accélérées depuis le mois de février 2016 et devraient encore s’intensifier. Bien entendu, personne ne lève le petit doigt, que ce soit pour stopper cette politique de destruction, d’expulsion, de pression à l’encontre des Palestiniens ou que ce soit pour évoquer le fait que l’argent envoyé pour construire est au final jeté par les fenêtres dans une époque où on nous rabâche à longueur de journée que tous les pays sont endettés. Pour ce simple début d’année 2016, Israël a détruit plus de 300 constructions palestiniennes, argumentant qu’il n’y a pas de permis de construire et dans le même temps, seuls 1.5% des demandes de permis de construire en Cisjordanie sont acceptées par ce même gouvernement qui gère administrativement la situation depuis 1988.

Année après année, Israël use de tous les moyens nécessaires pour conquérir les terres Palestiniennes et il ne reste pas grand-chose aux véritables occupants des lieux. La volonté d’expansion d’Israël n’a pas de limite et c’est l’ensemble des terres voisines qui sont menacées de colonisation. Malheureusement, le reste du monde a le dos tourné…

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*