Accueil / Actualités / Trump : des balles trempées dans du sang de porc pour lutter contre les musulmans
Trump : des balles trempées dans du sang de porc pour lutter contre les musulmans
Crédit photo : Reuters / Jonathan Ernst

Trump : des balles trempées dans du sang de porc pour lutter contre les musulmans

RT France a rapporté hier que lors d’un meeting électoral en Caroline du Sud, le milliardaire, Donald Trump, candidat à l’investiture républicaine avait évoqué une histoire qu’il cite en  exemple dans la lutte contre les musulmans.

D’après Donald Trump un certain général américain, John Pershing, aurait utilisé des balles trempées dans du sang de porc contre les musulmans.

Il a saisi 50 musulmans terroristes qui semaient la destruction et la panique qui avaient tué beaucoup de gens et a ordonné à ses soldats de tremper leurs balles dans du sang de porc. Ses soldats ont armé leurs fusils et tiré contre 49 personnes. Et il a dit au dernier : «Rentre chez les tiens et raconte leur ce qui s’est passé ici».

Après avoir conté cette histoire qui ne trouve de réalité que dans son entourage, Donald s’adonne à la surenchère, car pour lui, « il faut agir plus durement ». La haine est un mode d’expression qui semble lui scier à ravir et comme il ne fait pas exception à la règle, aucun de ses argumentaires ne s’ancrent dans des faits historiques avérés. « Vous ne lirez pas de telles choses dans les manuels scolaires » s’est-il justifié.

Le général John Pershing, est un homme bien réel qui a été le gouverneur de la province de Moro en 1899. Il y a mené une lutte contre les rebelles locaux. Des rebelles, qu’il faut rappeler, cherchaient uniquement à se défaire de la colonisation d’abord imposée par l’Espagne, puis par les USA. Quant aux balles trempées dans du sang de porc, aucun document officiel n’en fait référence.

Après les frasques en tout genre du milliardaire, on peine à croire qu’il soit possible qu’un sot soit encore dans la course à l’investiture. Ce samedi 20 février, Donal Trump a remporté massivement la primaire républicaine avec 33.8% des voix, loin devant Jeb Bush avec ses 8%, qui vient d’annoncer qu’il se retirait de la course.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*