Accueil / Actualités / [Vidéo] Calais : « Attends, je vais chercher mon gun »
[Vidéo] Calais : "Attends, je vais chercher mon gun"
Capture d'écran

[Vidéo] Calais : « Attends, je vais chercher mon gun »

Le 13 janvier dernier, un observateur pour France 24 a révélé que les réfugiés de Calais subissaient les agressions de riverains mécontents.

De l’insulte à la menace

Les réfugiés qui réussissent à se frayer un chemin semé d’embûches pour finir au fin fond d’une jungle urbaine doivent également faire face à des menaces. Hypocritement, et ce, depuis de nombreux mois, l’opinion publique les présente comme des personnes qui ambitionnent un projet d’intégration sur le sol français. En réalité, la très grande majorité – pour ne pas dire tous – cherche à traverser la manche. De l’autre côté de la mer se trouve un cadre et un contexte politico-social économique bien différent du nôtre. Cette méconnaissance ajoutée à la tension générée par les dernières élections régionales provoquent des réactions qui peuvent s’avérer extrêmement dangereuses entre les riverains et les « migrants ». Ici, dans la vidéo ci-dessous, les menaces prennent de l’ampleur jusqu’à en devenir guerrières : « C’est fini, c’est la guerre ! ».

Eveillez les consciences dans un tel contexte peut paraître bien ardu. Toutefois, des observateurs tiennent à dénoncer les dérives commises à l’encontre de ceux qui restent, malgré-eux, des victimes d’un sol à un autre. Dans le pays des droits de l’homme, la dignité s’est vraisemblablement échouée au large des côtes de l’entendement.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*