Accueil / Actualités / La femme de Salah Hamouri expulsée d’Israël alors qu’elle est enceinte !
La femme de Salah Hamouri expulsée d'Israël alors qu’elle est enceinte !

La femme de Salah Hamouri expulsée d’Israël alors qu’elle est enceinte !

Salah Hamouri et sa famille sont décidément destinés à vivre traqués. Après son interdiction d’entrer dans les territoires palestiniens occupés, c’est à présent au tour de l’épouse Hamouri de goûter à l’injustice subie durant plusieurs années par son mari.

Interdite d’entrée à Tel-Aviv

Elsa Lefort est l’épouse de Salah Hamouri, ancien prisonnier d’Israël détenu durant 7 ans, et la fille de l’ancien député français Jean-Claude Lefort. En décembre 2015, la jeune femme décide de passer quelques jours à Paris auprès de sa famille et c’est le 5 janvier, lorsqu’elle s’apprête à rentrer chez elle, qu’une mauvaise surprise l’attend : pourtant munie d’un visa, Elsa ne pourra pas rentrer chez elle et sera même emprisonnée durant deux nuits, sans aucune raison apparente, alors qu’elle est enceinte de 6 mois. Son père a annoncé la nouvelle avec indignation :

« Munie d’un visa délivré par les autorités israéliennes valable jusqu’en octobre 2016, elle a été refoulée à l’arrivée à Ben Gourion à Tel Aviv. Après deux jours et deux nuits d’emprisonnement, au motif, non prouvé bien évidemment, que le Shin Beth (NDLR: services secrets israéliens) la considère comme une personne dangereuse pour la sécurité d’Israël et même terroriste, a dû revenir en France ! »

Elsa Lefort, qui travaille au consulat de France à Jérusalem n’est donc pas prête de retrouver son emploi. Obligée de rentrer en France, elle est destinée à vivre la fin de sa grossesse et son accouchement sans son époux.

Appel à la mobilisation

Complètement consterné par la situation, Jean-Claude Lefort décide de faire appel à la mobilisation et au soutien de ceux qui se battent pour la juste cause.

« Elle ne pourra plus prendre l’avion d’ici trois semaines. Le fait que l’enfant naisse à Jérusalem et non à Paris a son importance pour l’avenir de celui-ci […] J’ai décidé de lancer un appel en urgence aux parlementaires et à des personnalités. Un appel destiné à soutenir les efforts effectués vers les autorités françaises qui, dans des circonstances parallèles, ne sont pas restées inactives pour aider nos compatriotes victimes d’arbitraire. »

Ainsi, une adresse mail est mise à disposition pour toute personne susceptible d’apporter son aide et son soutien à cette future jeune maman et à sa petite famille.

Un commentaire

  1. faut pas rêver nos gouvernants ne feront rie,ils ne l’ont déjà pas fais pour son mari pendant 7 ans,l’entité sioniste 1 vraie démocratie,qui laisse entrer merah,et,qui refuse sa maison a 1 mere

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*