Accueil / Actualités / Grand Rabbin de France : « Nous continuerons à porter la kippa ! »
Grand Rabbin de France : « Nous continuerons à porter la kippa ! »
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Grand Rabbin de France : « Nous continuerons à porter la kippa ! »

Mardi, au lendemain de l’agression d’un professeur juif par un adolescent de 15 ans à Marseille, Zvi Ammar (président du Consistoire israélite de Marseille) a conseillé à toute la communauté juive de ne plus porter la kippa provisoirement. Une suggestion qui a fortement déplu au Président du CRIF et au grand Rabbin de France.

Se cacher pour se protéger

 « On doit dans des situations exceptionnelles prendre des décisions exceptionnelles. Je le fais avec beaucoup de tristesse, j’ai mal au ventre quand je lance cet appel. Malheureusement, on peut facilement être identifié et donc agressé, et je ne veux pas qu’il arrive un malheur à aucun de nous. Je ne m’attendais pas du tout à en arriver là […] Tout peut arriver. Donc je demande avec beaucoup de peine à ma communauté de retirer la kippa provisoirement ».

Voilà ce qu’a conseillé Zvi Ammar pour « protéger » la communauté juive de Marseille. Mais d’après Roger Cukierman et Haïm Korsia ce conseil serait de très mauvais augure.

« Nous continuerons à porter la kippa »

Il y a quelques heures en début de soirée, Haïm Korsia, le grand rabbin de France a réagi aux propos tenus par M. Ammar et a affirmé : « Nous ne devons céder à rien, nous continuerons à porter la kippa ». Roger Cukierman, quant à lui a qualifié cette attitude de « défaitiste » en déclarant : « Cette incitation n’est certainement pas une bonne idée. Cela traduit une attitude défaitiste, de renoncement. »

Cependant, le président du Consistoire israélite de Marseille assure qu’il ne s’agit pas de se cacher mais poursuit en affirmant que « le fait de ne pas porter la kippa signifie qu’on ne veut pas être identifié comme juif »… Et enfin, il termine en se désolant : « Que dans un pays comme la France, une puissance mondiale, le pays des droits de l’homme, on en arrive à prendre une mesure aussi ridicule est malheureusement nécessaire ».

Et pourtant…

Nous rappellerons que dans cette même « puissance mondiale », que dans ce même « pays des droits de l’Homme » le nombre d’agressions islamophobes -dont les femmes voilées sont principalement les victimes- est nettement supérieur et beaucoup plus alarmant que les agressions judéophobes dont on parle pourtant plus. Et pourtant, la femme voilée, elle, se bat quotidiennement pour continuer à porter librement et fièrement son voile, dans un pays où dissimuler sa religion est devenu une nécessité afin d’aspirer à vivre en paix. Pays des droits de l’Homme qu’ils disent…

Un commentaire

  1. Le Rabbin a raison. Le principe de l’autorité religieuse est tel que le droit de porter la kippa ne peut souffrir de la moindre réserve …

    Il doit en être de même en ce qui concerne le port du voile islamique, quelque soit le modèle, quelque soit l’endroit. Mais là, le bas blesse méchamment, et c’est injuste.

    Notre société doit faire de gros efforts pour que chaque être humain puisse être regardé dans une parfaite égalité de droit. Mais le veut-elle vraiment ? …

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*