Accueil / Islam / Comment faire la prière -as salat- en Islam ?
comment faire la priere en islam

Comment faire la prière -as salat- en Islam ?

La prière – as salat – (صلاة) est le deuxième des cinq piliers de l’Islam, c’est un acte de dévotion unique que tout musulman doit savoir accomplir. Comment faire la prière ou comment la parfaire ? Voici la réponse en 10 points. Pour connaître son histoire, cliquez ici.

Prérequis 1 : Il faut d’abord faire les ablutions avec le plus grand soin, c’est-à-dire comme Allah l’a prescrit dans Sa parole:

{ Ô vous qui avez cru ! Quand vous vous levez pour la prière, lavez-vous le visage et les mains jusqu’aux coudes, passez-vous les mains sur la tête et [lavez-vous] les pieds jusqu’aux chevilles.}
[ Sourate 5 – Verset 6 ]

Et selon la parole du Prophète:

« La prière sans ablutions et l’aumône provenant d’un escroc ne sont pas acceptées » [ Rapporté par Moslim].

Prérequis 2 : La personne qui veut prier se dirige, où qu’elle se trouve, en direction de la Qibla.

[ C’est-à-dire la Mecque ou Al-Kaâba ] et lui fait face de tout son corps, en ayant l’intention dans son cœur de faire la prière, qu’elle soit obligatoire ou surérogatoire. Elle ne doit pas prononcer l’intention, ceci n’est pas permis; c’est une innovation car le Prophète [Paix et Salut sur lui] ne l’a jamais fait, ni ses Compagnons [qu’Allah les agrée].

Prérequis 3 : Il est recommandé de mettre un objet devant soi, en direction duquel on prie, (pour empêcher les gens de passer), que l’on préside la prière ou que l’on prie seul, en application de l’ordre du Prophète.

1 / On prononce la première formule de grandeur de son Seigneur – Allahou Akbar  – Allah est le Plus Grand – en fixant le regard vers l’endroit de la prosternation.

2 / On lève les deux mains, au moment du Takbir.

3 / Puis, après le takbîr, il faut poser la main droite sur la main gauche.

On place les mains sur la poitrine, en posant la main droite sur la main gauche, le poignet et l’avant-bras. De temps en temps, saisir la main gauche par la main droite.

Puis, on dit :

« Je me mets sous la protection d’Allah contre Satan le lapidé. Au Nom d’Allah le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux ».

A’oudhou billahi mina Shaytan Arrajim, Bismillahi-Rahmani-Rahim

Ensuite, on récite la sourate Al-Fatiha [Le Prologue]

1. Au nom de Dieu, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.
Bismi Allahi ar-rahmani ar-raheemi

2. Louange à Dieu, Seigneur de l’univers.
Alhamdu lillahi rabbi al’alameena

3. Le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux,
Ar-rahmani ar-rahimi

4. Maître du Jour de la rétribution.
Maliki yawmi addini

5. C’est Toi [Seul] que nous adorons, et c’est Toi [Seul] dont nous implorons secours.
Iyyaka na-boudou wa-iyyaka nasta’inou

6. Guide-nous dans le droit chemin,
Ihdina as-sirata almoustaqima

7. le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs,
non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés.
Sirata allathina an’amta ‘alayhim ghayri almaghdoobi ‘alayhim wala alddaallina

Puis -pour l’homme-, on dit après cette récitation : Amîn à voix haute : dans les prières à voix haute, et à voix basse : dans les prières à voix basse.

On récite ensuite (une sourate ou un passage) du Coran.

Au nom de Dieu, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.
Bismi Allahi ar-rahmani ar-rahimi

1. Dis : « Il est Dieu, Unique.
Qoul houwa Allahou ahadoun

2. Dieu, Le Seul à être imploré pour ce que nous désirons.
Allahou alssamadou

3. Il n’a jamais engendré, n’a pas été engendré non plus.
Lam yalid walam youlad

4. Et nul n’est égal à Lui ».
Walam yakoun lahou kufuwan ahadoun

4/ On s’incline ensuite en prononçant le Takbir :

Allahou Akbar, tout en levant les mains au niveau des épaules ou des oreilles.

Une fois incliné Il faut que la tête soit dans le prolongement du dos, les mains sur les genoux, les doigts écartés, on marque un temps d’arrêt en disant :

« Gloire et pureté à mon Seigneur le Très Grand »

Subhana Rabbiy al-Adhim

Il est préférable de répéter cette formule 3 fois ou plus.

5 / Puis, on se redresse de l’inclinaison, et on lève les mains au niveau des épaules ou des oreilles, en disant :

« Allah a entendu celui qui L’a loué »

Sami’â Allahou liman Hamidah

Que la personne mène la prière en groupe, ou bien qu’elle prie derrière un imam.

Après s’être redressé, on dit :

« Ô Allâh, Louange à Toi »

Rabbanâ wa laka-lhamd

6/ Puis, on se prosterne en prononçant le Takbir [Allahou Akbar]On repose sur les 7 membres suivants: le front et le nez, les (deux) mains, les (deux) genoux, la plante des (deux) pieds – les orteils repliés.

On dit alors :

« Gloire et pureté à mon Seigneur le Très Haut »

Soubhana Rabbiy al-A’âla

3 fois ou plus. On s’efforce de faire le plus d’invocations possibles.

7/ On relève ensuite la tête en prononçant le Takbir, on étend son pied gauche sur le sol (sous soi) de manière à s’asseoir dessus, [la jambe droite repliée], le pied droit relevé, et on pose les mains sur les cuisses et les genoux.

8/ On se prosterne ensuite pour la deuxième fois en prononçant le Takbir, et on fait la même chose que ce que l’on a fait la première fois.

9/ On relève la tête en prononçant le Takbir, et on s’assied comme on l’a fait entre les deux prosternations, mais un moment très court.

On se lève ensuite pour la deuxième unité de prière. On lit la sourate Al-Fâtihah et une sourate ou un passage du Coran, après cela, comme on l’a fait dans la première Rak’ah ; ensuite, on procède de la même manière que dans la première Rak’ah.

10/ Si la prière comporte deux unités de prière, comme le Fajr, la prière du Vendredi ou de l’Aïd, on s’assied après avoir relevé la tête de la deuxième prosternation, le pied droit relevé, on dirige les orteils du pied droit vers la Qibla et en étendant le pied gauche sur le sol (sous soi)

On pose la main droite sur la cuisse droite, en serrant le poing sauf l’index que l’on pointe vers l’avant, lorsque l’on mentionne le nom d’Allah, dans la formule du Tawhid et les invocations.

On peut aussi garder l’annulaire et l’auriculaire de la main droite pliés, former une boucle avec le pouce et le majeur et pointer son index vers l’avant.

Ces deux manières ont été rapportées, et le mieux est de faire parfois ceci, parfois cela. La main gauche est posée sur la cuisse et le genou gauches.

On lit alors la formule de l’attestation : At-Tachahhud : A voix basse ( 1 )

« Les salutations sont pour Allah, ainsi que les prières et les bonnes oeuvres.
Que le salut soit sur toi, ô Prophète, ainsi que la miséricorde d’Allah et Ses bénédictions.
Que le salut soit sur nous et sur les serviteurs vertueux d’Allah.
J’atteste qu’il n’y pas de divinité digne d’adoration en dehors d’Allah,
Et j’atteste que Muhammad est Son serviteur et Son messager. »

At-Tahiyyâtou Lilâhi was-Sâlawâtou wat-Tayyibâtou,
as-Salâmou ‘alayka Ayyouhan-Nabiyyou wa Rahtmatou-Lâhi wa Barakâtouhou,
as- Salâmou ‘Alayna wa ‘ala ‘ibâdillâh is-Salihina,
Ash-hadou an laa ILâha Illa-llâhou wa ash-Hadou anna Muhammadan ‘Abdouhou wa Rassoullouh.

Puis, on dit : ( 2 )

« Ô Seigneur, prie sur Muhammad et sur la famille de Muhammad
Comme Tu as prié sur Ibrâhim et sur la famille d’Ibrâhim,
Tu es certes Digne de louange et de glorification.
Ô Seigneur, accorde Tes bénédictions a Muhammad et a la famille de Muhammad
Comme Tu as accordé Tes bénédictions à IbrâhIm et à la famille d’Ibrâhim,
Tu es certes Digne de louange et de glorification. »

Allouhoumma Salli ‘ala Mouhammadin wa ‘ala Alî Mouhammadin,
kama sallayta ‘ala Ibrâhima wa ‘ala Alî Ibrâhima, Innaka Hamîdoun Majid.
wa Bârik ‘ala Mouhammadin wa ‘ala Âli Mouhammadin,
kama Bârakta ‘ala Ibrâhîma wa Âli Ibrâhima, Innaka Hamidoun Majid

Puis, on salue [en tournant la tête] vers la droite en disant :

«As-Salâmou ‘Alaykoum wa Rahmatoullâh»

Que le salut et la miséricorde d’Allah soient sur vous …

Ensuite vers la gauche, … «As-Salâmou ‘Alaykoum wa Rahmatoullâh»

Que le salut et la miséricorde d’Allah soient sur vous.

Si la prière comporte 3 unités de prière, comme le Maghrib, ou 4, comme le Zhouhr, El ’Asr ou l’Ishâ, on récite le Tachahhoud (1) mentionné précédemment, la prière sur le Prophète (2), puis on se lève en s’appuyant sur ses genoux; [une fois debout,] on lève les mains à hauteur des épaules en disant :

«Allah est le Plus Grand»

«Allâhou Akbar»

On met les mains sur la poitrine, comme décrit précédemment, et on lit la sourate Al-Fâtiha seulement.

Puis, on récite le Tachahhud après la troisième Rak’ah du Maghrib, ou après la quatrième : pour le Zhouhr, le Asr ou l’Ishâ ; on récite aussi la prière sur le Prophète (2).

Puis, on s’assied comme on l’a décrit pour la prière de deux Rakah. Faire la même chose que le premier tashahhoud.

Sauf qu’il faut s’asseoir en faisant le tawarrouk, c’est-à-dire s’asseoir sur la cuisse gauche et faire passer le pied gauche sous le mollet droit.
Le pied droit doit être tenu verticalement. De temps en temps, allonger le pied droit sur le sol. Saisir le genou gauche par la main gauche pour tenir l’équilibre.

Puis, on salue en tournant la tête vers la droite. De telle sorte que si des personnes sont situées derrière, puissent voir l’extrémité de la joue droite. Puis, saluer à sa gauche. De telle sorte que si des personnes sont situées derrière, elles puissent voir l’extrémité de la joue gauche en disant :

Que le salut et la miséricorde d’Allah soient sur vous…
Que le salut et la miséricorde d’Allah soient sur vous.

Contenu exclusif provenant de sajidine.com pour Katibîn. Site à consulter pour faire le plein de rappels. 

3 plusieurs commentaires

  1. Attention à la traduction de l’invocation sur le prophète.
    Allah ne prie par sur le prophète.
    La raison suffit à comprendre cela.
    La signification proche : allah élève en degré notre prophète mouhammad

    Merci de corriger car cela est très important
    Et n’hésitez pas à vous renseignez auprès d’un cheikh sur le fait de prononcer cette parole en pensant qu’elle signifie ce que vous pensez qu’elle signifiait

  2. As salamou ‘alaykoum
    Il serait bien de donner seulement les piliers obligatoires et de préciser l’école…
    Et également de traduire correctement as salat nabiyy (invocation de demande d’élévation en degré du prophète) .

  3. Salam aleykoum. Al’hamdoulilah j’ai trouvé ce que je recherchais Merci beaucoup. Qu’Allah nous donne la bonne compréhension.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*