Accueil / Actualités / Calais : des containers pour les réfugiés !
Calais : des containers pour les réfugiés !

Calais : des containers pour les réfugiés !

Des années maintenant que les réfugiés d’Irak, d’Afghanistan, de Syrie, d’Erythrée, etc. s’entassent à Calais dans l’espoir de rejoindre l’Angleterre. En attendant de pouvoir passer, ils vivent dans des conditions déplorables et inhumaines, l’Etat Français semble se décider à faire un timide premier pas vers eux avec la mise en place de containers habitables dont les premiers occupants arriveront ce lundi 11 janvier.

1500 places

C’est ce que doivent accueillir les 125 containers aménagés en deux parties de 38m², soit 6 personnes par parties. A l’intérieur, pas d’eau courante, question de coût, mais des lits et l’électricité afin de se chauffer et de recharger les portables. Pour entrer dans les containers, les réfugiés devront composer un code puis s’identifier grâce à l’empreinte de la paume de leur main. Ils seront libres d’entrer et de sortir du camp, contrairement à « la jungle » actuelle où l’entrée est surveillée par des policiers de jour comme de nuit. Il sera impossible de préparer à manger ou de chauffer de l’eau, question de sécurité, en revanche, les réfugiés pourront se rendre au centre Jules Ferry, également à Calais, où près de 3000 repas chauds sont servis chaque jour et qui dispose d’une soixantaine de douches. L’objectif de ces containers est d’offrir aux réfugiés un peu de confort et d’hygiène. Les familles sont prioritaires pour accéder à cet espace mais il est pour tous ceux qui en ont le besoin même si les 1500 places sont très insuffisantes au regard des 7000 réfugiés recensés par les associations.

Enfin la France agit pour venir en aide aux réfugiés qui agonisent dans des conditions inhumaines. En revanche, cette action ne résout en rien la problématique et n’apporte aucune solution d’avenir à ces réfugiés qui ne peuvent pas faire leur vie dans ces containers et qui, au vu de la situation de leurs pays respectifs, ne peuvent pas rentrer chez eux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*