Accueil / Écrits libres / Grande-Bretagne : les agressions contre les musulmans se multiplient

Grande-Bretagne : les agressions contre les musulmans se multiplient

En deux ans, les attaques contre les musulmans ont fortement augmenté en Grande-Bretagne, la plupart visant les femmes. En 2013, la police recense 557 cas d’agressions islamophobes contre 624 l’année suivante et 878 pour l’année 2015.

Des agressions liées aux attentats de Paris

Les services de police constatent que les événements survenus à Paris ont eu pour effet de multiplier les agressions contre la population musulmane. Du 1er au 12 novembre 2015, on dénombre 24 cas d’agressions. Du 13 au 24 novembre, 122 cas sont rapportés à la police. Enfin, durant le mois de décembre on compte 146 incidents.

Comment expliquer cela ?

Insultes, agressions, persécutions, voilà comment certains britanniques expriment leur peur. Leurs cibles sont majoritairement les femmes. Selon les médias britannique, la dimension internationale qu’ont trouvé les événements de Paris a suscité la peur chez les britanniques qui voient les musulmans comme une menace potentielle.

C’est au final plus complexe qu’il n’y parait, la surmédiatisation et le manque de neutralité de certains médias installent une atmosphère pesante lors de tragédies comme celle-ci. Tout un chacun a pu en faire l’expérience lors de ces derniers mois. Comme la plupart des gens dans le monde, nous apprenons la nouvelle par la télévision, une nouvelle qui nous plonge dans un état de choc peu importe nos croyances. Malheureusement, les sujets tournant en boucle à longueur de journée et les chaînes d’informations se faisant concurrence, on tombe vite dans la désinformation, la course au direct et la frénésie de l’exclusivité.

Alors imaginez, des personnes fragiles, sensibles, dénuées de clairvoyance, ne croyant que ce que ces chaînes d’information leur servent matin midi et soir, et ce, pendant des semaines voire des mois. Ajoutez à cela l’explosion de réactions en tout genre sur les réseaux sociaux, les infos de dernière minute sur twitter, les journalistes qui vont tous dans le même sens… Comment ne pas être perturbé ? Imaginez, cet extrémiste, raciste qui n’attend qu’un prétexte pour passer à l’acte.

Certes les journalistes ont un devoir qu’ils n’accomplissent pas toujours dans ce genre de circonstances mais nous aussi nous avons des devoirs envers nous-même. Le journaliste nous donne l’information, et c’est à nous de nous renseigner, de faire un travail intellectuel afin de comprendre cette information comme un élément et non comme un tout. N’oublions pas que les informations qui nous sont servies sont sponsorisées par x marques, que les journalistes font ce pour quoi ils sont payés. Ce ne sont pas des diseurs de vérité ou des oracles que nous devons suivre aveuglément. C’est ainsi que devant nos télévisions, nos journaux, nos radios, nous nous divisons, chacun donnant l’écho qu’il veut à ce qu’il apprend. Poussant certains à se sentir persécutés par les médias et d’autres menacés par leur voisins. Nous blâmons bien souvent les médias, qui certes ne sont pas toujours impartiaux, mais c’est aussi à nous de nous remettre en question, et au final, c’est ce que nous apprend l’islam.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*