Accueil / Actualités / Témoignage : une de nos lectrices victime de perquisition abusive nous raconte l’horreur

Témoignage : une de nos lectrices victime de perquisition abusive nous raconte l’horreur

Il y a quelques jours, une de nos lectrices nous contactait dans l’espoir de faire partager son histoire afin de démontrer l’abus des services de police lors des perquisitions et notamment les séquelles graves que ces dernières peuvent engendrer. Elle nous raconte :

« J’ai été victime de la violence de policiers qui se croient tout permis. Alors voilà, dans la nuit de mercredi 18 vers les alentours de 1 h du matin, la police accompagnée des GIGN ont défoncé ma porte alors qu’on dormait tranquillement. Mon mari s’est précipité pour voir ce qui se passait, il s’est pris un coup de poing en pleine figure. Il a été jeté par terre, plaqué au sol sur le ventre et menotté. Ils lui ont recouvert le visage avec son tee-shirt. Et ils s’en sont par la suite pris à moi . Ils m’ont attrapée par les cheveux, plaquée au sol, menottée et rouée de coup. C’est à dire coups de poing dans la tête et coups de pieds. Ils m’écrasaient carrément. Je demandais en pleurant « pourquoi vous le tapez, pourquoi vous tapez je comprend pas ». Et là il m’ont dit « ta gueule race de chienne ». J’étais choquée, je n’ai plus dit un mot. Après ils ont complètement retourné ma maison. Ils m’ont cassé mon meuble de cuisine, ils ont même jeté un verre dans la cuvette des toilettes. Ils m’ont cassé mes 2 ordinateurs. Pour à la fin, ne rien trouver. Je leur ai dit qu’ils n’avaient pas le droit de faire tout ça ils m’ont répondu en riant « on nous a donné tous les droits », et j’ai été humiliée comme jamais. Je suis une sœur qui porte le jilbab je leur ai demandé de me laisser me couvrir, un d’entre eux m’a alors complètement remonté mon pyjama. Je criais jusqu’à ce que j’aperçois une femme a qui j’ai supplié de me recouvrir. Elle m’a alors recouverte avec ma couette. Je leur ai dit que j’allais porter plainte et là ils m’ont répondu que « personne n’avait rien vue. » Mon mari les suppliait de le laisser tranquille. Il leur disait « s’il vous plait elle est malade », il lui ont dit qu’ils s’en foutaient. Tout ça devant mes enfants et mes petites étaient en crise. Je comprends pas pourquoi toute cette rage. 

Alors voilà je vous envoie le peu de photo que j’ai, maintenant j’ai presque tout rangé. Il y a le meuble sous-évier, je n’ai toujours pas compris pourquoi ils l’ont coupé en deux, sûrement qu’ils pensaient qu’il y avait des choses cachées derrière. Et il y a tout ce que j’avais stocké dans mon balcon, ils ont tout jeté par terre comme ça. Ils ont vidé les étagère et les cartons… Voila j’espère que vous voudrez bien partager mon histoire. Pour que les gens sachent qu’ils vont chez n’importe qui et qu’il rejettent leur haine sur nous. »

a b d e f g

 

3 plusieurs commentaires

  1. السلام عليكم و رحمة الله و بركاته,

    C’est triste, horrible, ce qui arrive aux musulmans de France et d’Occident ces temps-ci.
    Qu’Allah les assiste dans leur détresse et qu’ils sachent qu’Allah a promis de répondre aux invocations de l’oppressé lorsqu’il subit un injustice.

    Cepandant pleurnicher dans son coin et se victimiser n’amènera rien.
    Selon moi, il est maintenant grand temps que les musulmans questionnent ouvertement leur appartenance aux sociétés occidentales.

    Est-ce qu’un musulman pratiquant a vraiment pour vocation de rester résider dans un environnement de kufr ?
    Pourquoi s’obstiner à rester ici alors que l’on se fait mépriser, insulter, que nos femmes risquent agressions physiques et verbales ? Pourquoi les musulmans sont-ils satisfaits d’être des dhimmis ?
    C’est parce qu’ici on a la carte Vital et les allocs alors que dans une terre d’islam on a pas de garantie si on attrape un rhume ?

    De trop nombreux musulmans ont étés bernés par les prédicateurs prêchant un « islam de France » alors que les quatre écoles juridiques sont unanimes sur le fait de vivement déconseiller voire d’interdire à un musulman de s’établir en terre de kufr.
    Ces prédicateurs sont en partie responsable du problème car ils ne veulent pas mettre ne péril leurs avantages en faisant une da3waa contraire à ce que souhaite les masses musulmanes en Occident. Je doute que Tariq & co seraient encore invités sur les plateaux télés et conférences et pourraient faire la promo de leurs livres si ils disaient cash ce que prescrit l’islam par rapport à des questions sensibles comme la hijrah, le ji had, …

    Je pense qu’à l’avenir, les seuls musulmans qui ont vocation à rester vivre en France/Occident sont les musulmans modérés/laxistes. Les musulmans qui veulent ouvertement afficher leur appartenance à l’islam (barbe, qamis, voile, jilbab, …) et pleinement pratiquer leur foi devront faire le dur choix de l’Europe duniya-duniya ou de la hijrah fi sabeeli llah.

    Wa salaam

  2. salam aleykoum

    Comme nous sommes diviser voilà ceux qui nous arrivent pourtant si nous serrons les coudes nous pouvons etre un lobby d’une puissance que personne pourra faire terre

    le crif son 500 000 en france
    les musulmans nous sommes 6 000 000 on peut choisir le président et connaissant les politiques

    regardez la gauche qui a élu ce hollande c’est les magrebin, les banlieux,

    on change pas un peuple tant que celui ci veut pas changer

    POINT

  3. François PIERRE

    A lire Samir, sa haine de la France est totale. Il la réduit à une carte vitale, rien de plus.
    S’il pense que c’est la France « le problème », il en a le droit comme il a le droit de ne pas voir que l’Islam connaît un énorme conflit avec la modernité (et pas rien qu’en France). Et ce conflit est au plus profond de chaque musulman qui vit en France.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*