Accueil / Actualités / Une Australienne reconvertie verse 1$ à l’Unicef pour chaque message islamophobe qu’elle reçoit
Susan Carland

Une Australienne reconvertie verse 1$ à l’Unicef pour chaque message islamophobe qu’elle reçoit

Transformer la haine en nombreux bienfaits, c’est la solution qu’a trouvé Susan Carland afin de prouver à ses détracteurs que rien n’est en mesure d’intimider une personne sûre de ses valeurs et satisfaite de ses convictions.

1$ versé à l’Unicef pour chaque message de haine reçu

Susan Carland est une chercheuse australienne reconvertie à l’Islam, elle a été élue « musulmane australienne de l’année » en 2004 et elle est aujourd’hui un modèle pour bon nombre de jeunes femmes. Cependant, et sans grande surprise, cette admiration ne fait pas l’unanimité. Depuis sa reconversion, Susan a vu défiler des centaines de messages haineux à son encontre… mais contre toute attente, cette dernière a fait en sorte que cette haine soit à l’origine d’une ingénieuse idée.

« Je donne 1 dollar à l’Unicef pour chaque tweet haineux que je reçois de la part des trolls. J’en suis à près de 1.000 dollars de donations. Les enfants nécessiteux vous remercient les haineux! »

« Leur haine ne me définit pas, à la différence de mes croyances »

Interrogée à ce sujet par le quotidien australien The Age, Susan Carland a expliqué : « Je reçois régulièrement des tweets et des messages Facebook de la part de courageux combattants de la liberté dissimulés derrière des comptes anonymes me disant, qu’en tant que femme de confession musulmane, j’aime l’oppression, le meurtre, la guerre et le sexisme. »

Elle a donc jugé plus utile de transformer les messages haineux qu’elle reçoit en dons qui profiteront à de nombreux enfants.

« J’aime particulièrement l’idée de donner à l’Unicef, étant donné qu’ils viennent souvent en aide aux enfants qui sont dans des situations horribles qui résultent directement de la haine – la guerre, la pauvreté, l’injustice, la violence. »

Aujourd’hui, Susan est fière de sa démarche : « Leur haine ne me définit pas, à la différence de mes croyances. Et donc ce que doit être ma réponse à leur haine est clair. »

Un acte qui prouve, une fois de plus, que l’Islam continuera à faire propager le bien et ce, en dépit des innombrables inepties perpétrées afin d’empêcher cela.

Un commentaire

  1. bonjour,
    C’est bien de tourner l’islamophobie en engagement financier
    mais n’oubliez jamais que si elle payait pour chaque être humain tué dans le monde entier au nom de l’islam, elle serait ruinée
    L’islamophobie n’est rien à côté des milliers d’être humains tués en Syrie, en France, en Irak, en Belgique et partout ailleurs au nom des barbares qui ont mal appris l’islam

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*