Accueil / Actualités / Monoprix refuse de boycotter Israël !
monoprix

Monoprix refuse de boycotter Israël !

Le mouvement BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) oeuvre pour lutter économiquement contre Israël et sa politique de colonisation illégale. Récemment, ce collectif a adressé une demande aux supermarchés Monoprix afin d’obtenir le boycott de la marque Ahava, une demande refusée.

Aucune décision judiciaire les concernant

Ce qui motive l’action du mouvement BDS est le fait que les produits de la marque Ahava sont fabriqués dans le kibboutz Mitzpe Shalem, sur la rive occidentale de la mer Morte, en Cisjordanie. Selon Claudine Vegas, présidente du collectif « Palestine Libre » à Toulouse, ces produits : « proviennent de colonies illégales et sont fournis à Monoprix au prix de l’occupation, de la misère et d’injustices causées aux Palestiniens« . Un positionnement clair et cohérent auquel ont répondu sans se démonter les représentants de Monoprix :

A notre connaissance, la DGCCRF n’a entamé aucune procédure à l’encontre des fournisseurs que vous évoquez et nous n’avons été informés d’aucune décision judiciaire les concernant

Une politique de l’autruche affirmée et assumée par l’enseigne Monoprix qui ne peut pas nier le caractère illégal des colonies en Cisjordanie mais qui ne semble pas être dérangée par la commercialisation de produits issus de cette politique.

En France, l’appel au boycott envers un Etat tiers par un mouvement associatif est interdit, en revanche rien n’interdit à une enseigne de choisir les produits qu’elle distribue. Une façon efficace de lutter contre la politique d’Israël est le boycott économique, et il est nécessaire que les grandes enseignes participent afin d’avoir un impact significatif. Nul ne peut se réjouir de faire du profit sur le dos des opprimés, il est temps de devenir responsable.

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*