Accueil / Actualités / Maroc : les 40 ans de la marche verte
Maroc marche verte

Maroc : les 40 ans de la marche verte

Il y a 40 ans, le Maroc se mobilisait contre l’emprise Espagnole sur une partie de son territoire. 350 000 marcheurs sont ainsi partis sans armes, et en portant un Coran et un drapeau marocain. L’objectif etait de récupérer le territoire dominé par les Espagnols, le dossier est toujours d’actualité.

Un important symbôle pour le Maroc

Après avoir obtenu l’indépendance en 1956, le Maroc souhaite récupérer ce qui est appelé par l’Occident le « Sahara Occidental ». C’est dans ce sens qu’en 1975, le roi Hassan II organise cette marche verte pour affirmer la propriété marocaine sur ces terres. Il souhaite ainsi agir pacifiquement pour ne pas déclencher une guerre avec l’Espagne et montrer à l’Algérie que les Marocains occupent physiquement le terrain. Pour l’organisation de cette marche, le roi a sollicité le peuple pour se porter volontaire et face au flot de demande une loterie a dû être organisée pour choisir les participants. En conséquence de cette marche, qui fut un succès international, l’Espagne a accepté de négocier pacifiquement, et le Maroc a ainsi récupéré les deux tiers du territoire, le tiers restant allant à la Mauritanie. Trois ans plus tard, la Mauritanie décide de laisser sa part au Maroc qui peut ainsi affirmer définitivement sa position.

Depuis, il existe un conflit ouvert avec le Front Polisario, qui réclame l’indépendance et qui est soutenu par l’Algérie. Un cessez-le-feu a été déclaré en 1991 mais la situation n’est toujours pas résolue. Une des solutions envisagées par le roi actuel Mohamed VI est de proclamer l’autonomie de la région, ce qui permettrait une réelle avancée.

Le 6 novembre est un jour très important pour le Maroc et symbolise son affirmation après avoir obtenu son indépendance. L’ONU attend un signe fort du Maroc pour régler le conflit avec le Front Polisario, un sujet qui fait figure de priorité pour le roi Mohamed VI.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*