Accueil / Actualités / Alsace-Moselle : vers un enseignement de l’Islam ?
enseignement islam
Image illustration : classe de l'IESH

Alsace-Moselle : vers un enseignement de l’Islam ?

L’Alsace et la Moselle bénéficient d’un statut spécifique au sein de l’Hexagone, en effet elles bénéficient du concordat établi en 1801 qui reconnaît et organise quatre cultes : catholique, protestant luthérien, réformé et juif. L’Islam, lui, cherche sa place au sein de ce dispositif. Une avancée semble toutefois pointer son nez…

Vers un enseignement de l’essence islamique

Pour la rentrée 2016, des responsables de toutes les religions ont mitonné un programme destiné aux établissements scolaires proposant une découverte des 3 grandes religions monothéistes, dont l’Islam comme le cite Le Figaro : « Les autorités religieuses catholiques et protestantes planchent actuellement sur la rédaction d’un programme qui serait un éveil culturel et religieux à toutes les grandes religions monothéistes, et destiné aux élèves qui le voudront, sans distinction de religion ».

Pour ce qui est de l’Islam, ce seront des cours -facultatifs- dispensés par des responsables religieux diplômés au minimum d’un master. L’échantillon d’établissements sélectionnés comportera, logiquement, des établissements au fort taux d’élèves de confession musulmane.

L’Alsace-Moselle, toujours un temps d’avance

Si l’on ne connaît pas encore le contenu de ce programme destiné à l’éveil à la religion Islamique, on ne peut que saluer une nouvelle fois cette initiative qui vient redonner de la cohésion à un peuple entier. Ces cours auront vocation à défricher les idées reçues et à abattre les amalgames que la télévision et de nombreux intervenants de la haine, tentent de disséminer dans l’esprit des plus jeunes. L’Alsace-Moselle s’érige en tant qu’OVNI au sein de la France, et ce, une énième fois. Et c’est rassurant.

3 plusieurs commentaires

  1. Salam alaykoum,

    cette photo ne montre pas des gens de cette région mais des étudiants de l’IESH

  2. Voila comment l’enseignement des superstitions progressent en France au detriment de celui des Lumières

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*