Accueil / Actualités / Le jeune Ahmed Mohamed et sa famille s’en vont au Qatar

Le jeune Ahmed Mohamed et sa famille s’en vont au Qatar

Ahmed Mohamed, jeune collégien du Texas, était sur le devant de la scène médiatique le mois dernier pour avoir voulu montrer ses talents en sciences à l’un de ses professeurs avec une horloge artisanale. C’était sans compter sur la méfiance des autorités locales qui l’ont interpellé et menotté.

Direction le Qatar pour la famille Mohamed

Depuis sa mésaventure, Ahmed Mohamed et sa famille sont au centre des attentions, un soutien s’est même crée autour du jeune homme avec le hashtag #IStandWithAhmed (Je suis solidaire avec Ahmed). Mark Zuckerberg et la NASA ont aussi encouragé l’adolescent à poursuivre son goût pour la science et la technologie.

Habitants en banlieue de Dallas et immigrants soudanais, les parents d’Ahmed ont vite été débordés par toutes les offres d’écoles et d’universités offrant les études du jeune homme. Le père de famille a annoncé au journal Dallas Morning News avoir accepté une offre venant du Qatar, où les études secondaires et les quatre premières années d’université d’Ahmed seront prises en charge. La famille Ahmed va donc incessamment sous peu quitter les Etats-Unis pour le Qatar.

Ahmed enfin reçu à la Maison Blanche

Lors de tout ce tapage médiatique, Barack Obama avait lui-même réagit sur son compte Twitter : « Chouette pendule, Ahmed, veux-tu l’apporter à la Maison Blanche ? », avant d’ajouter plus sérieusement qu’ « on devait faire en sorte que plus d’enfants comme toi se tournent vers la science, c’est ce qui fait que l’Amérique est grande ». Un tweet amical du président retweeté plus de 400 000 fois. 

Ayant accepté l’invitation, Ahmed a donc été reçu à la Maison Blanche lundi dernier, à l’occasion de la nuit de l’astronomie réunissant étudiants, professeurs scientifiques et astronautes.  Les policiers du Texas se voyant reproché un excès de zèle lié à un sentiment islamophobe, Barack Obama a déclaré durant la soirée qu’il fallait « être attentif, cultiver et encourager les étincelles de curiosité, ne pas les supprimer, ni les écraser ».

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*