Accueil / Actualités / Palestine : chaque civil doit être prêt à devenir secouriste

Palestine : chaque civil doit être prêt à devenir secouriste

Nous nous sommes rendus, le samedi 10 octobre, à la première journée Palestino-Française Médico-chirurgicale, une rencontre organisée par « PalMed Europe » (association des médecins palestiniens d’Europe) et « SoliMed » (association des médecins Algériens). Lors de cette conférence, dédiée aux besoins d’urgences médicales et sanitaires auxquelles font face les palestiniens, nous avons été confrontés à des témoignages et des rapports édifiants.

Sauver des vies

Bien souvent les chances de survies sont réduites à néant, car l’accès aux soins est pratiquement impossible. Et pour cause, le mur de la honte et les check points deviennent des frontières infranchissables imposées par l’armée israélienne qui dans 20% des cas refuse de laisser passer les ambulances. Mais si ce n’est pas le refus, c’est l’attente interminable qui réduit considérablement la survie du patient. Pour tenter de répondre à ces injustices, PalMed Europe s’est engagé depuis 2014 dans la protection et l’aide aux civils en déployant une distribution de masse des sacs contenant des kits de premiers secours dans les foyers palestiniens. L’idée est que « chaque personne soit en mesure de sauver des vies » comme le souligne le Docteur en radiologie, Mohamed Salem.

       

Alors que la Palestine est sous le joug de l’occupation israélienne, menée dans la haine et le fanatisme, ce peuple opprimé ne peut que s’armer de patience. Cette nation meurtrie, qui dénombre des pertes à en donner le vertige se bat avec noblesse pour la justice et la liberté. Mais le prix est si fort qu’aujourd’hui des médecins et des associations œuvrent main dans la main pour  donner les meilleurs chances de survie aux blessés. Pour cela, il se tient régulièrement des réunions et congrès malgré des conditions drastiques en matière de médecine, afin d’apporter des solutions techniques pour répondre à l’état d’urgence.

D’après le Professeur Oberlin, qui depuis maintenant 14 ans, se rend régulièrement en Palestine rapporte que « les Gazaouis sont les champions du monde de l’urgence ». Grâce à une organisation remarquable, ils sont capable de donner le meilleur d’eux-mêmes dans des situations critiques pour sauver des vies.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*