Accueil / Actualités / Hajj : des solutions futuristes pour 2080 ?

Hajj : des solutions futuristes pour 2080 ?

Dans un billet, daté du 25 septembre 2015, un chroniqueur du journal saoudien de langue arabe « Al-Ryadh », Issam Amane Allah Boukhari, s’est demandé : « Comment sera le Hajj en l’an 1500 de l’hégire ? », soit en 2080.

Un mois de septembre funeste pour la Mecque

La Mecque, mère des cités, a connu un septembre noir : deux catastrophes meurtrières coup sur coup. L’une le 11 septembre, due à l’effondrement d’une grue, et la suivante le 24 septembre suite à une bousculade durant le grand pèlerinage. Occasion pour l’Iran chiite de dénoncer, par la voix du guide suprême Ali Khamenei, la mauvaise gestion des lieux saints et d’exiger de l’Arabie saoudite qu’elle présente ses excuses.

L’auteur du billet en question, ingénieur de formation, offre, tout en restant neutre et sans esprit de dérision, une vision prospective de ce que pourrait être le Hajj dans 65 ans compte tenu des progrès technologiques.

Quatre solutions technologiques

Il expose donc très sérieusement quatre solutions susceptibles d’épargner du temps, de l’argent, des encombrements et de tragiques bousculades.

  • Voyager par Hyperloop

Cet engin circulerait jusqu’à 1 200 km/h, ainsi les pèlerins qui débarquent en masse à l’aéroport international de Djeddah pourraient arriver par d’autres villes et être transportés jusqu’à la Ville sainte en un temps record. Hyperloop, conçu par des constructeurs californiens, est un long tube surélevé où circulent des capsules contenant une vingtaine de personnes.

  •  Des lentilles de contact connectées et intelligentes

Une invention inspirée par des idées de Michio Kaku, physicien et futurologue américain d’origine japonaise. Ce serait des lentilles de contact intelligentes permettant aux pèlerins de voir et entendre l’imam faire son prêche sur le mont Arafat, tout en bénéficiant d’une traduction simultanée pour les non-arabophone. De plus, celles-ci pourront fournir des informations précieuses sur l’identité du pèlerin malade, comme son groupe sanguin et ses antécédents médicaux.

  • Des voitures volantes sans pilote

Des voitures volantes sans pilote permettant d’effectuer les sept tours rituels autour de la Kaaba. Selon l’auteur, la firme Toyota aurait, en 2014, financé un programme de rechercher sur ce type de véhicule.

  • Des « pierres intelligentes »

Des pierres intelligentes connectées aux cerveaux des pèlerins qui s’en serviraient à la façon de « mini-drones » lors de la cérémonie de la lapidation. Cette invention serait plus particulièrement destinée aux invalides et aux paralytiques.

« Certains vont se moquer de ce que j’évoque ici, reconnaît Issam Amane Allah Boukhari. Mais si nous avions interrogé les musulmans des premiers siècles de l’islam sur ce que serait le Hajj en 2015, personne n’aurait pu imaginer que les pèlerins d’aujourd’hui voyagent en avion et en voiture, que nous utiliserions des haut-parleurs, des éclairages, de la climatisation… ».

Un commentaire

  1. Asalam alaykom wa ramatuh Allah, après avoir lu cette article, je tiens à vous donnez en tant que croyante musulmane insh Allah mon opinion, et je suis vraiment très attristée quant je lie de tels choses.. De tels innovations, vont à l’encontre de la Création d ‘Allah qui a fait de nous des hommes et des femmes, le voyage du Hajj doit être fait comme l’ont fait nos pieux prédécesseurs, de la même manière, et tout a été expliqué sur ce sujet, faussé le hajj en créant des choses de la sorte, (des lentilles de contact!!! qu’en savez vous de qui les construit, des matières utilisés dedans et des répercutions qu’elles peuvent avoir dans le cerveau chez certaines personnes qui peuvent sans le savoir avoir des antécédents médicaux de problèmes psychologiques par exemple ou nerveux qui feront de ces innovations des choses néfastes ..?? Le faite de ne pas jeter soit même les pierres…Subhan Allah LA hula wala kuwata Illa Billa, Allah Azza Wajal ne nous a t-il pas donner deux jambes et deux bras pour accomplir le Hajj et la Omra insh Allah ? Désengorger le lieux parait important, mais je pense que créer un grand Parc tout fermé autour et régulariser, contrôler par des guichets le nombres de pèlerins qui entrent, par groupe, sans en faire entrer trop, et faire que les autres puissent réserver leurs entrées, sur listes d ‘attente, est bien plus sécurisant pour tous, et malgré le nombres immense de personnes souhaitant faire le Hajj, il faudrait refuser les personnes l’ayant deja faite qui le renouvele, et laisser passer d ‘autres, par exemple, car beaucoup de fidèles reviennent plusieurs fois…hormis pr accomplir le Hajj pr quelqu’un qui est justifié mais sans raison, ce n’est pas à faire et prends la place à d’autres..

    Restons naturel comme l’était notre Bien Aimé Prophète Mohammad Sallala allayhi wa salam, et tels qu’Il (Sallala allayhi wa salem le faisait avec les Compagnons… rien de plus hormis pour les personnes malades et invalides..)… Il y a tant de grand parcs dans le monde, ou les flux sont gérer…Il faudrais même des genres de grands pulvérisateurs de brumes désinfectantes, par exemple d’huile essentiels d’une plante anti bacterienne par exmeple pour assenir l’air aussi, pour eviter les épidémies, Allah Taala n’ apas besoin qu’on souffre pour faire notre devoir, tout doit être fait correctement mais pas dans des conditions dangereuses pour les Pèlerins, en faire trop rentrer est dangereux, les bousculades etc…Et Allah e oualem, par Allah j’espere que otut reste naturels comme le veut Allah… Ces choses modernes.. pourquoi allé trop loin dans le modernisme, si il y a un accident avec ces types de moyens de transports, c’est la pure catastrophe, et si des gens n’acceptent pas de faire le Hajj avec et le veulent traditionnels, qui aura son droit ? Qu’ Allah accorde le meilleur sans excès, amine. Baraka Allah o fikom .
    Astarfolha wa atubu ilayk.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*