Accueil / Actualités / Etats-Unis : Ahmed, 14 ans, arrêté pour avoir réalisé une pendule artisanale

Etats-Unis : Ahmed, 14 ans, arrêté pour avoir réalisé une pendule artisanale

Ahmed, un jeune adolescent du Texas, s’est vu mercredi dernier menotté en plein milieu de son collège pour avoir mis en pratique son goût pour la science et posséder un patronyme aux consonances musulmanes.

Menotté pour une pendule

Ahmed Mohamed, d’origine soudanaise, est un collégien scolarisé dans la ville d’Irving au Texas et a eu l’idée de mettre en pratique ses connaissances en matière de science en créant une horloge artisanale. La sonnerie du dispositif s’étant mis en marche lors du cours d’anglais, l’engin a aussitôt suscité la peur de l’enseignant et l’irruption de la police.

Au cours de la conférence de presse qui suivit l’évènement, le chef de la police de la ville, Larry Boyd, a précisé sans rougir que le jeune garçon avait été menotté « pour sa sécurité et celle des policiers », et ensuite conduit dans un centre de détention pour mineurs où ses parents l’ont récupéré plus tard dans la journée.

Un tweet amical de M. Obama

Le président Barack Obama a lui-même réagi à ce sujet via son compte Twitter : « Chouette pendule, Ahmed, veux-tu l’apporter à la Maison Blanche ? », avant d’ajouter plus sérieusement  : « On devrait faire en sorte que plus d’enfants comme toi se tournent vers la science, c’est ce qui fait que l’Amérique est grande ». Un tweet amical du président qui a été retweeté plus de 260 000 fois quelques heures seulement après sa publication.

M. Obama n’a pas été le seul à réagir, en effet, l’agence spatiale américaine NASA (l’adolescent portait au moment des faits un tee-shirt de cette même agence) et le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, ont également invité le jeune scientifique en herbe à leur faire part de ses projets.

Dans la ville d’Irving, le chef de la police assure que la police aurait réagi de la même manière vis-à-vis de tout autre enfant. Il a enfin jugé bon de préciser qu’aucune poursuite ne serait engagé contre le jeune homme.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*