Accueil / Actualités / Egypte : douze touristes tués par erreur

Egypte : douze touristes tués par erreur

La police et l’armée égyptienne ont tué douze touristes, des Mexicains et des Egyptiens, en prenant pour cible par erreur leurs voitures alors que les forces armées pourchassaient des djihadistes dans l’ouest de l’Egypte.

Ils confondent touristes et terroristes

Quatre pick-up qui transportaient des touristes mexicains et égyptiens ont été, ce dimanche soir, la cible des militaires et policiers du pays pensant qu’il s’agissait de terroristes. Ils se rendaient à l’oasis de Bahariya, situé à 370 kilomètres du Caire et connu comme l’endroit phare des excursions dans le désert.

Selon un communiqué du ministère de l’Intérieur égyptien, les forces égyptiennes étaient en train de pourchasser des terroristes à Wahat dans ce même désert à l’ouest du Caire, d’où « l’erreur ». D’après la ministre mexicaine des Affaires étrangères, Claudia Ruiz, il s’agissait d’une « attaque aérienne avec des bombes lancées d’un avion et des hélicoptères », se fondant sur un témoignage d’un rescapé de l’attaque.

Douze personnes ont été tuées et dix ont été blessées parmi les touristes mexicains et égyptiens. Le gouvernement mexicain a confirmé la mort d’au moins deux de ses ressortissants et de cinq blessés actuellement dans un état stable.

Le président mexicain Enrique Pena Nieto a condamné l’attaque sur son compte Twitter, demandant au Caire l’ouverture d’une « enquête approfondie ».

Une zone jugée à risque ?

La zone en question n’est normalement pas autorisée aux touristes, indique le ministère de l’Intérieur égyptien. Selon un porte-parole du ministère du tourisme, la compagnie qui a organisé l’excursion « n’avait pas les permis nécessaires et n’avait pas prévenu les autorités ».

Cependant, des informations relateraient du contraire puisque l’un des employés de l’agence de tourisme impliquée affirme que le convoi était escorté par des policiers.

Malgré l’engouement des touristes pour le désert de l’ouest égyptien, celui-ci reste cependant l’un des repaires de groupes djihadistes. Parmi eux, la branche égyptienne de l’Etat islamique. Plus tôt dans la journée de dimanche, selon les informations d’Al-Jazeera, la province du Sinaï a publié une déclaration sur Twitter, indiquant avoir repoussé une attaque de l’armée égyptienne dans le désert occidental.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*