Accueil / Actualités / [Scandale] Des Femen, topless, perturbent le salon de la femme musulmane

[Scandale] Des Femen, topless, perturbent le salon de la femme musulmane

Ce samedi 12 septembre, lors du salon de la femme musulmane qui se déroule à Pontoise, deux militantes Femen ont fait irruption sur scène, topless, et ont crié leurs revendications. Choqués et outrés, les organisateurs se sont empressés de les conduire à l’extérieur sous les cris de colère de la foule scandalisée.

Personne ne me soumet

Suite à leur intervention, la page Facebook du mouvement Femen a publié le communiqué suivant :

Nos djihadistes topless sont apparues à la tribune devant Nader Abou Anas et Mehdi Kebir, les disciples misogynes d’Allah, pour crier haut et fort « Personne ne me soumet, personne ne me possède, je suis mon propre prophète!

De plus, la dirigeante de l’organisation Femen, Inna Schevchenko, annonce sur les réseaux sociaux que les deux femmes seraient d’origine musulmane et auraient été frappées par les membres du service de sécurité du salon.

Parmi les vidéos trouvées sur internet, on peut voir à quel point les hommes sont gênés et mal à l’aise suite à l’irruption des deux Femen sur scène, on entend également les cris de mécontentement de la foule. On peut également voir l’expulsion « musclée » des deux femmes par un groupe d’hommes. Nous avons choisi, après réflexion, de ne pas diffuser cette vidéo car elle contient des images qui ne sont pas adaptées à une page musulmane et aux valeurs que nous souhaitons diffuser.

Quelle triste façon de s’exprimer que de s’exhiber ainsi ! Ces personnes prétendent défendre les femmes en agissant ainsi mais leur comportement est insultant et humiliant envers la cause féminine. C’est une véritable provocation honteuse qu’on fait les Femen en intervenant de la sorte au salon de la femme musulmane et il est nécessaire de condamner fermement leur action. Néanmoins, aussi nauséabonde soit-elle, cette irruption ne doit pas se traiter avec violence et il n’appartient pas aux hommes montés sur scène de frapper ces femmes.

 

 

 

7 plusieurs commentaires

  1. Salem alaykoum,

    La confeence traitait à ce moment sur la question de est ce quil faut battre sa femme ou pas?
    Dommage ue l on voit plusieurs hommes battrét cet femme…
    Terrible comme image

    • C est totalement faux lors de l éruption des femen le conférencier Mehdi Kebir rappeler à l.lhomme que sa femme il faut la respectait ,l’aimait la choyait … essayer de ressembler à notre prophète comme il était avec ces femmes .
      Bref une fois de plus des mensonges sur nous les musulman
      Qu’Allah quine ces deux filles femen à revenir vers lui

  2. Madame Schevchenko donc elles sont d’origine musulmane… Faites nous visiter la musulmanie….

  3. Triste de voir ces femmes se rabaisser de cette manière, car le message ne passe pas malheureusement même si le but est de faire parler d’eux, leur message devient creux et je trouve cela irrespectueux, car des enfants étaient présents dans la salle ainsi que des femmes et des hommes, des couples et des familles qui n’ont fait aucun de mal a ces jeunes femmes qui les ont agressés visuellement le public et crée une gêne collectif face a cette situation.

    Enfin je trouve dommage que certaines personne dans des situations comme cela ne ce contrôle pas malgré cette agression, car il y avait un service de sécurité pour cela, les imams ont très bien réagit je salue leur comportement à ce moment.

  4. Salam alaykoum

    Au bout d’un moment il faut arrêter de s’excuser. Une claque et une mise à terre pour qu’elles comprennent qui nous sommes.

    La sécurité a été molle.

  5. As salam wa aleykoum.

    @Rachid  » la sécurité à été molle »?
    J’ai déjà été choquée qu’aucun d’eux n’ai eu la présence d esprit de les couvrir avant de les évacuer. Quant au personnage qui a cru bon de venir les frapper quelle honte pour un musulman.

    Et l’on devrait être plus choqué par les propos tenus par certains intervenants notamment sur le fait de battre sa femme quand Allah dans le Quran parle « d’admonester » je vous laisse le soin de chercher la définition de ce mot.
    Sans parler des propos tenus hors de ce salon.

    Bref pour un salon dédié à la femme musulmane c’était un peu rétrograde. Je commence a penser, et ça n’engage que moi, que certaines personnes essaient de faire passer un courant islamique vraiment erroné pour le seul bon a suivre et la nous allons sur une pente très glissante. Nous sommes pas en Arabie Saoudite il ne faudrait pas l’oublier.

    Qu’Allah nous préserve de l égarement et des égarés.

    • Salam alaykoum Saliha,

      Les intervenants de ce salon n’ont à aucun moment tenu ces propos, bien au contraire. Le journaliste David Perrotin, présent lors de l’événement, rapporte que « Medhi Kabir était en train de demander aux musulmans d’avoir un comportement exemplaire avec les femmes, « de suivre le modèle du prophète », qui ne « tapait jamais sa femme » et qui ne « se faisait pas servir ». Aussi, un communiqué a été publié par Nader Abou Anas et Mehdi Kabir afin de démentir les propos mensongers tenus par les Femen et relayés par les médias mainstream : https://www.facebook.com/ww.dourous.net/photos/a.757435437662276.1073741826.324733634265794/917621181643700/?type=1

      Bien fraternellement

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*