Accueil / Écrits libres / Hiba, enfant de l’espoir…

Hiba, enfant de l’espoir…

Au Maroc, alors que le désespoir règne dans tout le système de la santé, Hiba, véritable don du ciel, comme aiment à l’appeler ses parents, redonne un souffle et de l’Espoir aux patients pris en charge par des hôpitaux dépassés, eux-mêmes, par un système biscornu.

Bien que le débat ait été soulevé, la prise en charge des malades n’a cessé d’être une affaire de polémique et de scandale au sein des hôpitaux publics du royaume. Quant aux conditions dans lesquelles sont reçus les patients, ils restent inchangés et un sentiment d’abandon s’est noyé parmi les malades et une partie du corps médical qui les dénoncent mais manquent cruellement de voix pour se faire entendre et dont les plus hautes sphères de ce système semblent avoir opté pour un silence sans gêne.

Le système de santé n’est à priori pas un cheval de bataille, ni pour l’administration, ni pour le gouvernement. Alors, auprès de qui doivent se retourner les malades et patients lorsque tout un système est noirci et opaque ?
Certains médecins ont fait le choix d’élever la voix et de hausser le ton par la plume comme le Docteur Mohammed Zaari, neurochirurgien, avec Les chroniques d’un neurochirurgien schizophrène. Il nous rapporte que faute de moyens et ou de corruptions, les Marocains sont en droit de s’interroger. Et pour cause, le manque de matériels, leur vétusté ou simplement l’inexistence de ceux-ci. Les femmes accouchent à même le sol, parfois entourées de cafards. Les lits disposent de planches en bois faisant office de matelas. Un business presque mafieux s’y est insidieusement développé prenant à la gorge les familles des patients qui doivent monnayer la priorité de la prise en charge. Le manque d’effectif s’y fait également très bien ressentir.

« Parce que ce n’est plus un problème humain, mais celui d’un système boiteux et ahurissant. » rapporte le docteur Zouhair Lahana.

Les conditions d’hygiènes sont parfois déplorables et à la limite de l’indicible pour un système qui se veut de santé.
Un système de folie qui laisse patients et familles à l’abandon la plus complète. En juin dernier, le Dr Zouhair Lahna, connu pour ses positions et ses engagements en faveur des malades marocains, a fait le choix de poster une vidéo choc via sa page facebook, illustrant cette folie causée par un système boiteux qui refuse d’apporter des réponses et préfère se retrancher derrière les portes closes des administrations.

Aujourd’hui, la miraculeuse Hiba, ce nourrisson prématuré dont le corps médical avait déjà jugé de son sort faute de matériel, s’est battu seule et contre tout ce système prouvant qu’il n’appartient qu’à Dieu de décider, ouvrant ainsi la porte qui mène non seulement à l’espoir mais aux prises de consciences sans lesquelles le système de santé serait voué à l’échec…

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*