Accueil / Actualités / Non, le hacker Hamza Bendelladj n’a pas été condamné à la peine de mort
hamza bendelladj
Crédit photo : Al Jawhara, l'une des sources de cette intox

Non, le hacker Hamza Bendelladj n’a pas été condamné à la peine de mort

La condamnation à mort de l’hacker algérien, Hamza Bendelladj, par un tribunal américain n’était qu’une simple rumeur. L’information qui a été relayée par de nombreux médias depuis ce vendredi s’avère inventée de toute pièce, comme en témoigne l’interview de sa mère sur le plateau d’En Nahar, jeudi 20 août.

Information erronée 

Le célèbre hacker de 24 ans était bien recherché par le FBI depuis l’âge de 20 ans pour avoir amassé 10 millions de dollars provenant de plusieurs banques américaines. Mais malgré la rumeur qui circule, il n’avait pas pour but de dépenser cette somme à des fins humanitaires mais bien personnelles. Arrêté lundi 7 janvier 2013 à Bangkok, il a été surnommé le « hacker riant » en raison du sourire qu’il arborait lors de son arrestation. Le chef de la police de l’immigration, Phanu Kerdlabphol, avait également annoncé ce jour-là à la presse ce que Hamza Bendelladj comptait faire de cet argent : « Quand on lui a demandé ce qu’il avait fait avec l’argent, il a dit qu’il l’avait dépensé pour voyager, et pour une vie de luxe comme voler en première classe et séjourner dans des palaces ».

La mère d’Hamza Bendelladj a souhaité démentir cette intox à l’antenne de la chaîne algérienne, précisant que le procès de son fils se tiendra qu’en octobre prochain.

12 plusieurs commentaires

  1. Je souhaite a Hamza un très prochain retour auprès de sa famille et que lALGERIE PROFITERA DE SON ENERGIE POUR LE BIEN DE TOUS SALUT GRAND HAMZA.

  2. Quelle energie … c’est un voleur …

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*