Accueil / Actualités / Tollé en Algérie: caméra cachée et prise d’otages

Tollé en Algérie: caméra cachée et prise d’otages

Une chaîne de télévision a lancé un concept de caméra cachée simulant une prise d’otages. Ce qui a extrêmement déplu aux autorités algériennes.

Une caméra cachée qui ravive de profondes blessures

L’émission « Otages » propose aux spectateurs d’assister à une simulation de prise d’otages. Ce sont en général, des personnalités qui en font les frais. C’est ainsi que Madjid Bougherra, footballeur professionnel, enfermé dans un placard, se retrouve menotté, les yeux bandés dans le désert.

La diffusion de ce type de camera cachée, a soulevé une indignation populaire, tant les souvenirs de la décennie noire sont encore vifs.

Rappelons, qu’entre 1990 et 2002, plusieurs dizaines de milliers de personnes ont perdu la vie. Les téléspectateurs ont donc massivement rejeté ce programme.De son côté, le gouvernement indique que des retraits d’autorisations pourraient être effectués si « Otages » n’est pas déprogrammé.

Face à la bronca, Madjid Bougherra a tenté de tempérer la réaction du public et de prendre la défense des producteurs de l’émission.

« Je comprends que cela puisse choquer, mais personnellement j’ai pris les choses du bon côté » (Madjid Bougherra)

Chaque ramadhan est l’occasion pour les différentes chaînes de télé à travers le Maghreb de proposer des caméras cachées, détournements, divertissements etc… Et chaque année les limites de l’humour, de la dérision voire de la médisance sont repoussées. Même si l’humour n’est pas prohibé loin de là, les excès le sont toujours. Et c’est bien là le problème, la recherche de l’excès et essayer de faire rire quoi qu’il en coûte.

 

Un commentaire

  1. C est d un mauvais goûts aller faire kan lanta c est mieux pas ce j aure de bêtises qui peuvent tourner mal ssubhna allah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*