Accueil / Actualités / Koweït, Tunisie, Syrie, Somalie…Un triste vendredi…
tristesse

Koweït, Tunisie, Syrie, Somalie…Un triste vendredi…

Ce vendredi 26 juin, de nombreux pays musulmans ont subi des évènements tragiques conduisant à la mort de plusieurs centaines de personnes. Ces faits sont d’autant plus malheureux en cette période du mois de ramadan et amènent à se poser beaucoup de questions.

Des centaines de victimes

L’ attaque de Sousse en Tunisie de vendredi a fait un minimum de 38 victimes, pour la plupart des touristes, et vient d’être revendiquée par Daesh via un communiqué sur internet où ils publient une photo du tireur. Le communiqué précise que la ville de Sousse a été choisie précisément et que les touristes étaient une cible voulue de par leur appartenance à « des pays alliés contre l’Etat du califat ».

Au Koweït ce sont 27 personnes qui sont mortes et plus de 200 qui ont été blessées dans un attentat contre une mosquée Chiite. Un homme est entré dans le lieu de culte et s’est fait exploser alors que les fidèles priaient. Des sources locales avancent que cet attentat est lui aussi revendiqué par Daesh.

Egalement ce vendredi, plus de 160 civils ont été exécutés en Syrie dans la ville de Kobané. Au centre des affrontements entre combattants kurdes et Daesh, ces civils auraient été tués afin d’atteindre le moral des combattants kurdes. Ce samedi, Daesh aurait perdu la ville selon des ONG locales.

En Somalie, les Chabab, un groupe armé opposant depuis 2007 au pouvoir en place, ont attaqué une base militaire afin de s’emparer des armes stockées sur place. Lors de cette attaque plus d’une dizaine de soldats Somaliens ont été tués.

 

Si on rajoute à tout cela la tragédie qui s’est déroulée en Isère, cela fait beaucoup pour un seul vendredi et cela fait vraiment beaucoup de drames soi-disant revendiqués par Daesh (tous hormis la Somalie). L’ensemble des musulmans doit être prudent sur l’interprétation de ces évènements et s’interroger sur les causes et les conséquences de ceux-ci.

Aucun commentaire

  1. On ne peut pas savoir qui a fait tout ça. C’est impossible de croire aux médias mensonges. Allah a parlé dans le coran, des pervers qui colportent des mensonges et dont il ne faut pas/jamais accepter le témoignage.

    Ce qui me désole c’est que les musulmans d’occident se mettent plus du côté des mécréants (touchés par des attaques) que de leurs frères qui sont en train de réellement souffrir et se faire tuer par des mécréants encore plus assassins (chiites, kurdes, armée américaine, Tsahal, pershmergas) que ces coupables.

    Quand ils tuent un civil musulman ils font la fête et s’allient avec l’occident dans de nombreux accords.

    Les musulmans quant à eux sont plus tristes et ont plus honte de ce qui arrivent à ces gens qu’à leurs frères. Alors que la majorité des mécréants détestent les musulmans.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*