Accueil / Actualités / Laurent Fabius : « la colonisation en Cisjordanie fait reculer les espoirs de paix »
fabius en egypte

Laurent Fabius : « la colonisation en Cisjordanie fait reculer les espoirs de paix »

Actuellement en visite en Egypte, Laurent Fabius a abordé ce samedi le sujet de la colonisation des terres palestiniennes par Israël qui, selon lui, est un des principaux freins pour la paix entre les deux peuples. Néanmoins, le ministre des Affaires étrangères a commencé son discours en mettant en avant la nécessité d’assurer la sécurité d’Israël.

Loin d’une reprise des négociations

Face à la presse égyptienne, Laurent Fabius s’est lancé sur l’épineux dossier du conflit qui oppose Israël et Palestine. Un pari osé pour celui qui après l’Egypte va se rendre en Jordanie, en Palestine et enfin en Israël. Lors de son intervention, il a abordé deux points importants : tout d’abord, assurer la sécurité d’Israël, ensuite faire valoir les droits des Palestiniens. Un ordre et un mode de formulation qui exposent clairement le positionnement français face à cette situation. Le ministre a tout de même exprimé que la poursuite des constructions de logements dans les territoires occupés freine considérablement les espoirs de paix.

Il faut en même temps que les droits des Palestiniens soient reconnus, parce que s’il n’y a pas de justice, il n’y a pas de paix. Et de ce point de vue là, quand la colonisation avance, la solution des deux Etats recule.

L’objectif de ce voyage est d’amener à une reprise des négociations entre les dirigeants palestiniens et israéliens, et au vu du gouvernement hébreu actuellement en place (l’un des plus à droite de l’histoire du pays) la France ne se fait guère d’illusions, le chemin sera très long.

Dans son intervention, Laurent Fabius a pris le risque de critiquer Israël, ce qui arrive très rarement de la part des différents gouvernements occidentaux. Il a néanmoins affirmé sa volonté première, celle d’assurer la sécurité du pays colonisateur. Espérons que les Palestiniens et les pays qui les soutiennent ne seront pas dupes, ce type de critiques n’aura de sens que lorsque la volonté de sécurité ira vers les peuples opprimés.

Un commentaire

  1. le musulmane ne va pas demande après les autres tous le monde a fait des fautes petit ou grand
    le musulmane pardon les autres et doit être un fil blanc entre les gens
    le musulmane pratique les principes de l’islam dans sont quotidien sans avoir les prénoms seulement
    dieu vos bénisse et dieu vos pardonne
    je ne juge pas les gens mais je donne des conseils afin de ne pas refaire les mêmes erreurs
    chacun dans son chemin va arriver a son but qui a tracer dans son cœur

    ch. Brahim

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*