Accueil / Islam / Comment jeûnait le Prophète (Paix et Salut sur lui) durant ce mois béni ?
Comment jeûnait le Prophète (Paix et Salut sur lui) durant ce mois béni ?

Comment jeûnait le Prophète (Paix et Salut sur lui) durant ce mois béni ?

Le Prophète (paix et bénédiction d’Allah soient sur lui) excellait sur tous les points, il est un exemple à suivre tant dans ses conseils que dans ses pratiques. En ce mois béni, rappelons-nous la manière des plus nobles dont le meilleur des Hommes l’accueillait.

L’accueil du mois

Il accueillait le Ramadan par le jeûne du mois de Chaaban, mois durant lequel la plupart des gens restent insouciants.

D’après Aïcha (qu’Allah l’agrée), le Prophète (paix et bénédiction d’Allah soient sur lui) jeûnait au point où nous disions: « Il ne rompt plus son jeûne »; et il rompait son jeûne au point où nous disions: « Il ne jeûne plus ». Je n’ai pas vu le Prophète (paix et bénédiction d’Allah soient sur lui) jeûner un mois complet à l’exception du ramadan et je ne l’ai pas vu jeûner un mois autant que Chaaban. [Rapporté par Boukhari et Mouslim]

La venue du Ramadan

Une fois que le mois était arrivé, le Prophète annonçait la bonne nouvelle aux compagnons (qu’Allah les agrées) et les exhortait« Dans le mois de ramadhan il y a une nuit meilleure que mille mois d’adoration » [Rapporté par Al Boukhari]

Le Sahour 

Le Prophète (paix et bénédiction d’Allah soient sur lui) recommandait de consommer un repas en fin de nuit à l’approche de l’aube, de sorte de renforcer notre corps et nous aider à supporter la faim pendant le jeûne.

D’après Abu Sa’id al Khudri (qu’Allah l’agrée), le Messager d’Allah (paix et bénédiction d’Allah soient sur lui) a dit : « Le Sahur est un repas béni. Donc ne l’abandonnez pas même si l’un de vous ne prend qu’une gorgée d’eau. Car Allah et Ses anges prient pour ceux qui prennent le repas du Sahur ».  » 

Comment gérait-il son temps ?

Malgré ses multiples responsabilités, il parvenait à trouver le temps de multiplier ses adorations et ce qu’il faisait le plus était la lecture du Coran.

« D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (paix et bénédiction d’Allah soient sur lui) était le plus généreux des hommes et le moment où il était le plus généreux est durant le ramadan lorsque Jibril le rencontrait et Jibril venait à lui chaque nuit de ramadan afin de lui enseigner le Coran. Ainsi lorsque le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) rencontrait Jibril il était plus généreux que les vents envoyés. »
[Rapporté par Boukhari]

De plus, il ne refusait jamais la demande d’un pauvre : 

D’après Zayd Ibn Khalid Al Jouhni (qu’Allah l’agrée), le Prophète (paix et bénédiction d’Allah soient sur lui) a dit: « Celui qui donne à un combattant ce dont il a besoin pour combattre, qui donne à un pèlerin ce dont il a besoin pour faire le pèlerinage ou prend sa succession au sein de sa famille ou nourrit un jeûneur lors de la rupture du jeûne a la même récompense qu’eux sans que cela ne réduise en rien leurs récompenses ».
(Rapporté par Nasai et authentifié par Cheikh Albani )

Il incitait à faire l’aumône

D’après Abou Malek Al Ashari (qu’Allah l’agrée), le Prophète (paix et bénédiction d’Allah soient sur lui) a dit: « La prière est une lumière. L’aumône est une preuve (de foi sincère) ». [Rapporté par Mouslim]. L’aumône peut se faire de différentes manières, que ce soit par le tasbih, le takbir, les bonnes actions ou même le simple fait de sourire.

Il faisait la Da’wa

Le Prophète (paix et bénédiction d’Allah soient sur lui) n’oubliait pas de prêcher à sa famille, il était doux et plein d’amour avec ses épouses durant ce mois.

 ‘Aïcha (Qu’Allah l’agrée) a dit : « Le Prophète (Paix et bénédiction d’Allah sur lui)  embrassait et touchait ses femmes alors qu’il jeûnait et il était le plus à même de se retenir. » [Rapporté par Al Boukhari]

Sa rupture du jeûne

Il se hâtait de rompre son jeûne par quelques dattes fraîches ou des dattes sèches. S’il ne trouvait ni l’un ni l’autre, par quelques gorgées d’eau :

Le Prophète (paix et bénédiction d’Allah soient sur lui) a dit : « La situation des Musulmans restera favorable tant qu’ils se hâteront de rompre leur jeûne (à l’heure prescrite) » [Rapporté par Al Boukhari et Mouslim]

Lorsqu’il rompait son jeûne il disait : « La soif est partie, les veines sont humides et la récompense est assurée si Allah le veut ». [Rapporté par Abou Daoud et authentifié par Cheikh Albani]

Les veillés du Ramadan

Le prophète incitait les gens à veiller durant les nuits de ramadan et ne dépassait pas 11 rakats durant la prière comme l’a dit Aicha (qu’Allah l’agrée) :

« Le Messager d’Allah (paix et bénédiction d’Allah soient sur lui) ne dépassait ni en Ramadan ni en dehors de lui  11  rakats puis quatre autres belles et longues rak’a puis trois. »

Dix derniers jours du Ramadan

Durant cette période, il redoublait ses efforts et faisait la retraite pieuse afin de gagner la récompense de la nuit du destin. Il multipliait également les invocations et encourageait les musulmans à le faire.

Une liste de certains de ses actes louables qu’il accomplissait durant ce mois qui n’est cependant pas exhaustive. Il convient tout de même de prendre exemple de son jeûne et de suivre ses recommandations.

« Vous avez, dans le Prophète de Dieu, un bel exemple »

[Sourate 33, verset 21]

2 plusieurs commentaires

  1. Ma sha Allah

  2. Salam’Aleykoum,

    Je n’ai pas très bien compris un passage de ce que rapporte Aïcha:

    « Le Messager d’Allah (paix et bénédiction d’Allah soient sur lui) ne dépassait ni en Ramadan ni en dehors de lui  11  rakats puis quatre autres belles et longues rak’a puis trois. »

    Pouvez vous plus m’éclairer dessus, par rapport aux 4 et 3 rak’a à quoi servaient elles, et pourquoi dit elle qu’il ne dépassait pas 11 rak’a et puis juste après il rajoutait 7 autres rak’a baaraak’Allahu’fikoum.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*