Accueil / Islam / Celui qui vomit alors qu’il jeûne doit-il rattraper son jour ou non ?
celui qui vomit lorsqu'il jeûne

Celui qui vomit alors qu’il jeûne doit-il rattraper son jour ou non ?

A l’approche du Ramadhan, beaucoup se (re)posent de nombreuses questions se rapportant principalement au jeûne, et parmi elles : celui qui vomit alors qu’il jeûne doit-il rattraper son/ses jour(s), ou non ?

Pas d’annulation si le vomissement est involontaire 

Nombreuses sont les personnes qui pensent que le vomissement, quel que soit sa nature, annule le jeûne. A ce sujet, de nombreux chouyoukhs ont été interrogés et tous sont unanimes sur le fait que le vomissement, lorsqu’il est involontaire et subi, n’annule pas le jeûne. Leur jugement est basé sur l’une des paroles du prophète (paix et bénédictions sur lui) qui a dit :

 « Celui qui subit le vomissement ne rattrape pas le jeûne du jour, mais celui qui le provoque le rattrape. » (Rapporté par Tirmidhi et authentifié par cheikh Albani)

Cheikh al-Islam : « Le vomissement provoqué entraîne la rupture du jeûne et celui subi ne met pas fin au jeûne »

Cheikh Ibn Baz : « Il n’a aucun rattrapage à faire, à moins qu’il ne provoque le vomissement, comme l’indique le hadith précédent ». [Source : les Fatawa (25/266)]

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*