Accueil / Actualités / Syrie : une mosquée au nom de Marie
Crédit photo : Fait Religieux

Syrie : une mosquée au nom de Marie

Dans une région en perte d’identité religieuse, depuis quelques années, dû à des conflits incessants entre différents groupuscules politico-religieux, samedi dernier nous apprenions la nouvelle. En effet, dans la ville syrienne de Tartous une mosquée portant le nom de la vierge Marie a été inaugurée. Cette nouvelle a créé un émoi dans la communauté musulmane. L’incompréhension d’une communauté tellement perdue et martyrisée, qui préfère adopter une politique de recentrage sur elle-même et ses valeurs islamiques que de s’ouvrir, mais Marie ne fait-elle pas partie de la culture musulmane ?

Une première mondiale

C’est donc dans cette ville côtière syrienne de Tartous, qu’a été inaugurée la première mosquée de ce genre, une mosquée portant le nom de Marie, mère de Jésus. Une information confirmée par le ministre des biens religieux, Mohammad Abdul-Sattar Al-Sayyed :

Ce geste incarne le vrai Message, un appel à l’amitié et la fraternité… Damas, en particulier sa Grande Mosquée des Omeyyades, est le lieu d’origine de la culture islamique… Nommer une mosquée al-Sayyida Maryam, c’est exprimer la foi dans les versets du Coran, qui rassemblent et ne divisent pas sur des critères religieux… C‘est la première fois qu’une mosquée porte le nom de la Vierge Marie, Mère de Jésus-Christ

Dommage pour lui, mais en 2007 déjà une mosquée australienne, près de Melbourne portait le nom de Marie. Lors de l’inauguration de cette mosquée, Antoine Deeb, représentant du patriarcat maronite à Tartous et Lattaquié qualifiait l’initiative de « geste montrant que l’islam et le christianisme partagent un message sublime d’amour et de paix. »

Marie, Maryam quelle différence ?

L’islam est sans doute la religion la plus stigmatisée et diabolisée au monde. Entre terrorisme, communautarisme, pratiques moyenâgeuses, les préjugés vont bon train. La communauté internationale de par son silence et son inaction y contribue lourdement. Mais c’est de l’islam lui-même que viendra la vérité. En effet, la Vierge Marie n’est pas une figure seulement pour les chrétiens, elle est également importante dans l’islam. Rappelons le, en ouvrant le Coran on y trouvera une sourate qui lui est entièrement consacrée et qui porte son nom : Maryam. Marie y est donc valorisée, étant donné qu’aucune autre sourate ne porte le nom d’une femme, elle est mentionnée 34 fois dans le Coran, soit plus que tous les membres de la famille de Muhammad (que la paix et le salut soient sur lui).

Le contexte nous amène vers une problématique intéressante : la ville de Tartous est l’une des rares épargnées par le conflit syrien, à l’entrée de la mosquée, avant son inauguration, on pouvait trouver une pancarte sur laquelle était inscrit que l’inauguration se fera « durant le mandat du président Bachar al-Assad ». Tartous est dominée par les alaouites, une minorité musulmane de laquelle est justement issu Bachar al-Assad. Dans cette affaire il est accusé par ses adversaires, surtout l’opposition, d’user de manipulation pour se présenter comme pacifique et ouvert, et ainsi être la seule solution au problème de la Syrie. Le problème c’est qu’il est l’un des seuls responsables de la situation de la Syrie.

Un commentaire

  1. Le prophète صل الله عليه وسلم n’avait il pas une épouse qui se nomme marie ? Si c’est oui je ne vois pas où linfo

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*