Accueil / Actualités / Algérie : à 72 ans Fatna passe le Bac et poursuit des études supérieures
Fatna bac algérie études

Algérie : à 72 ans Fatna passe le Bac et poursuit des études supérieures

Sbaa Fatna, âgée de 72 ans, a un rêve particulier : partir à la quête du savoir. Pour cela, il lui a d’abord fallu se battre contre l’analphabétisme puis se présenter aux épreuves du baccalauréat cette année.

Force et courage

Née à Hassi Bahbah à Djelfa en Algérie, Sbaa Fatna se bat déja depuis quelques années contre l’analphabétisme. En effet, cette étudiante n’est jamais allée à l’école et n’a jamais eu l’occasion d’apprendre à lire ou à écrire. Mais il y a quelques années, elle a franchi le cap et raconte avec beaucoup d’émotion ses premières lettres, mots et phrases qu’elle a acquis. Elle témoigne :

« L’apprentissage n’a jamais été tributaire de l’âge, mais plutôt une question de volonté et d’efforts à déployer. »

Que faire après le bac ?

Cette année, Fatna a passé les épreuves du baccalauréat, selon elle « la confiance en soi et la concentration sont les clefs de réussite au Bac ». Et elle ne compte pas s’arrêter là puisque son véritable objectif est de pouvoir en apprendre davantage sur l’Islam, c’est pourquoi une fois le Bac en poche, elle compte poursuivre ses études en sciences islamiques.

Fatna est un modèle à toute personne, jeune ou moins jeune, qui est découragée face à l’analphabétisme. Elle est aussi un exemple pour nos jeunes qui ne prennent pas la réussite scolaire au sérieux sous prétexte qu’ils n’aiment pas l’école. Mais aussi pour ceux qui pensent ne pas avoir besoin de suivre une éducation scolaire pour vivre leur foi religieuse. Finalement, souhaitons à Fatna de réussir dans sa quête du savoir.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*