Accueil / Actualités / Israël : Orange se retire, l’État colon s’offusque
Orage veut quitter Israël
Crédit photo : rtl.fr

Israël : Orange se retire, l’État colon s’offusque

Stéphane Richard, le PDG de l’opérateur télécom Orange est sous les feux des projecteurs après avoir annoncé le désir de retrait de la compagnie du sol israélien. Déclaration qui n’a pas tardé à être relayée par les pro-boycott.

Une décision non politique ?

« Il s’agit d’une entreprise qui utilise le nom d’Orange, mais qui n’a rien à voir avec le groupe et qui n’est pas contrôlée par nous », a affirmé Stéphane Richard au Monde, en effet le PDG rappelle que la question d’un départ ne ne se poserait donc pas puisque « le seul enjeu est celui du retrait de l’usage de la marque Orange par la société Partner. »

Et d’ajouter :

« Il n’est pas dans la politique du groupe qu’un opérateur sur lequel nous n’avons aucun contrôle utilise notre marque »

Netanyahou s’alarme

Benyamin Netanyahou, lui, est monté au créneau faisant une sérénade victimaire : « le drame absurde dans lequel une démocratie respectueuse des droits de l’Homme, l’État d’Israël, se défend contre des tirs de missile et des tunnels de terroristes, puis subit des condamnations automatiques et des tentatives de boycott ». 

Selon lui, Israël est toujours une magnifique -comme si elle l’avait été à un seul instant- démocratie frappée de tous côtés et le monde, lui, s’acharne sur elle. Pauvre Israël qui continue la colonisation de la Cisjordanie, le bombardement de Gaza et le génocide des Palestiniens.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*