Accueil / Actualités / Maroc : 3 homosexuels condamnés à de la prison
homosexuels au maroc

Maroc : 3 homosexuels condamnés à de la prison

L’homosexualité gagne du terrain en terres arabes. Dans la région de Taourirt, au nord-est du Maroc, on fait écho de l’arrestation à la mi-mai de trois personnes qui s’adonnaient à des pratiques sexuelles de nature homosexuelle.

Pris en flagrant-délit

La police avait été informée d’un certaine activité anormale dans l’atelier d’un mécanicien. Après une descente des forces de police de la ville, le pire a été découvert. Une scène nauséabonde entre un « prostitué » et le mécanicien. De suite arrêtés, ils révèleront la complicité et l’identité d’un troisième individu qui jouait le rôle de proxénète.

Soumis aux interrogatoires, le mécanicien, repris de justice pour avoir purgé trois ans de prison ferme pour pédophilie, a avoué être un homosexuel qui partageait de temps en temps le lit avec son client auquel il versait des sommes d’argent. La prostitution et l’homosexualité sont des délits au Maroc, du moins sur le papier.

3 ans de prison ferme

L’article 489 du code pénal marocain punit tout acte sexuel entre deux personnes de même sexe d’une peine pouvant aller jusqu’à trois ans de prison, c’est la peine dont a écopé le mécanicien. Human Right Watch estime que la Constitution « devrait conduire à abolir la loi qui criminalise les relations sexuelles consentantes entre personnes majeures de même sexe », l’ONG souhaiterait que l’homosexualité puisse s’étendre jovialement dans le monde et notamment au Royaume du Maroc. Espérons que fermement, le Maroc affiche sa dureté avec ces pratiques avilissantes qui vont de la prositution à l’homosexualité en passant par la pédophilie, comme l’Islam le suggère.

Il n’y a nul mal à affirmer, tout comme l’Église d’ailleurs, que l’homosexualité est une pratique contre-nature et qu’elle ne mène qu’à la perversion et à la déchéance.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*